Canton d'Ayen

Ayen

720 hab. (Ayennois), 1 316 ha dont 322 de bois, chef-lieu de canton du département de la Corrèze dans l’arrondissement de Brive-la-Gaillarde, 20 km au nord de Brive sur une butte calcaire. La population communale diminuait depuis le milieu du 19e s., où elle dépassait 1 300 hab.; mais elle a augmenté de 40 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 8 500 hab. (7 800 en 1999), 11 communes, 15 215 ha dont 3 670 de bois; limitrophe du département de la Dordogne, il correspond à l’Yssandonnais, pays de buttes couronnées de calcaires liasiques dont les corniches dominent les basses pentes modelées dans les grès et marnes du permien du bassin de Brive, riches en productions fruitières. Yssandon (630 Yssandonnais, 2 017 ha dont 456 de bois), 7 km au SE d’Ayen, est juchée sur une telle butte, que domine un pan de mur de l’ancien château seigneurial.

Il en est de même de Saint-Aulaire (870 Saint-Aulairiens, 1 079 ha) entre Ayen et Yssandon, qui a gagné 100 hab. depuis 1999 et qui se distingue par les vergers de la Boissière (40 sal.) et le groupe coopératif Perlim, qui associe 250 producteurs de pommes (60 000 t/an, surtout des golden d’altitude) et 1 000 de noix (3 300 t/an), avec un chiffre d’affaires total de 45 M€ et 120 salariés; de Perpezac-le-Blanc (460 Perpezacois, 1 942 ha dont 485 de bois), 4 km au sud d’Ayen, qui conserve un château du Puy et une église cistercienne classée des 12e-14e s., et qui a gagné 50 hab. depuis 1999; ou encore de Saint-Robert (350 Saint-Robertois, 608 ha), 3 km à l’ouest d’Ayen, auquel le site et quelques vieilles pierres, dont une église classée du 12e s., ont valu d’être inscrit dans les «plus beaux villages de France» et les «petites cités de caractère». Tout cet ensemble donne à l’est sur la large vallée de la Loyre, où passe la voie ferrée de Brive à Limoges par Saint-Yrieix, et qu’organise Objat.

Vars-sur-Rozeix (310 Varsois, 426 ha), 4 km à l'est d'Ayen, est un petit village aligné sur une crête, proche d'Objat, qui a gagné 50 hab. depuis 1999; ambulances Breuil (25 sal.). Segonzac (240 hab., 2 021 ha dont 452 de bois), 6 km au NO d'Ayen, a une église inscrite du 11e s. et, dans son finage, au sud sur une butte à la limite du canton, le château de Puyval (15e-16e s.). Brignac-la-Plaine (840 Brignacois, 1 872 ha dont 607 de bois) est la commune la plus méridionale du canton, dans la vallée de la Logne, 10 km au sud d'Ayen; l'autoroute A 89 écorne au sud son finage.


Objat

3 700 hab. (Objatois), 957 ha, commune de la Corrèze dans le canton d’Ayen, 18 km au NO de Brive dans la vallée de la Loyre, au sein du bassin permien de Brive. La petite ville a une gare sur la voie vers Saint-Yrieix, un lycée horticole et un collège public; jardins au parc du Saillant. La population n’a guère cessé de croître depuis 1900, où elle était de 1 700 hab. (sdc), par la conjonction de l’agriculture intensive des environs, des facilités de communication et de la proximité de Brive; elle a augmenté de 250 hab. entre 1999 et 2008. Objat est le siège de la communauté de communes du bassin d’Objat, qui réunit 9 communes (7 300 hab.).

La menuiserie Corrèze-Fermetures, qui a un autre établissement à Ayen, emploie 120 personnes; conserverie de fruits Ponthier (45 sal.), transports Lasternas (110 sal.) et Murie (35 sal.), par autocars CFTA (20 sal.); magasins Intermarché (45 et 35 sal.) et Carrefour (45 sal.), négoce de textiles FDG (80 sal.), installations électriques Bergeval (35 sal.), thermiques Iso Inter (20 sal.). L'ancienne tradiiton du travail de l'osier a disparu en 2008 avec la dernière entreprise, les meubles pour enfants Éguizier.