Canton de Plélan-le-Petit

Plélan-le-Petit

1 780 hab. (Plélanais), 2 123 ha dont 220 de bois, chef-lieu de canton des Côtes-d’Armor dans l’arrondissement de Dinan, 14 km à l’ouest de la ville; plastiques et menuiserie Ouvéo ex-Guigneux (90 sal.), domaine de loisirs et de séjour de 16 ha à la villa Héleuc. La population a augmenté de moitié entre 1950 et 1990, et a encore gagné 220 hab. de 1999 à 2008. La commune est le siège de la communauté de communes du pays de Plélan, qui groupe 7 communes et 4 000 hab. (6 700 ha).

Le canton a 5 600 hab. (4 700 en 1999), 9 communes, 8 786 ha dont 839 de bois; à l’ouest, la commune de Plorec-sur-Arguenon (400 hab., 1 365 ha), dont le bourg fait face à Pléven sur la rive droite de l’Arguenon, bénéficie du plan d’eau du barrage de Ville Hatte en Pléven,dont les méandres baignent toute sa partie occidentale; elle est séparée du reste du canton par l’extension de la commune de Boursol vers le sud. Tout au sud, Languédias (490 Languédiaçais dont 40 à part, 861 ha) a un étang et un centre pour enfants épileptiques (Bel-Air, 40 sal.), et a gagné une cinqiantaine d'habitants après 1999.

À l’est, à 5 km de Plélan sur la route de Dinan, Vildé-Guingalan (1 190 Vildéens, 735 ha) a une usine de viande salée et fumée Kermené (groupe E. Leclerc, 120 sal.), depuis 2000; un atelier de câblage électronique (Promocab, 70 sal.), la carrosserie Rouillé (20 sal.) et les transports Trans GB (50 sal.). Le nom originel était Villa Dei de Guingalan (villedieu du cœur béni…); sa population (570 hab. en 1962) augmente, et s'est accrue de 270 hab. entre 1999 et 2008.