Canton de Châtelus-Malvaleix

Châtelus-Malvaleix

580 hab. (Castelluciens), 1 497 ha dont 204 de bois, chef-lieu de canton du département de la Creuse dans l’arrondissement de Guéret, 22 km au NE de la préfecture sur le rebord du plateau de Haute-Marche à 425 m. Le village a un collège public; quelques restes du château originel, église fortifiée, mairie sur les arcades de l’ancien marché; deux étangs; carrière Sotramat (30 sal.). La commune a eu 1 500 hab. au milieu du 19e siècle, et plus de 1 000 en 1926; sa population a cessé de décliner en 1990 et reste stable.

Le canton a 3 800 hab., 10 communes, 22 073 ha dont 2 146 de bois. Il est limitrophe du département de l’Indre, et formé de deux ensembles, le bas plateau de Marche au nord, vers 350 m, traversé par la Petite Creuse; le haut plateau au sud, découpé en collines qui montent jusqu’à 541 m au SE du bourg de Châtelus, dans la commune. À Genouillac (820 Genouillacois, 3 576 ha), 7 km au nord du chef-lieu sur la route de Guéret à La Châtre, la firme Saint-Gobain a une usine de laine de roche et de laitier Eurocoustic (150 sal.); la commune avait plus de 1 800 hab. en 1906; Genouillac est le siège de la communauté de communes de la Petite Creuse (9 communes, 3 700 hab.).

À Bétête (370 Bétêtois, 2 824 ha dont 300 de bois), 9 km au NE de Genouillac à 420 m, restes de l’abbaye cistercienne de Prébenoît au bord de la Petite Creuse; logis du 17e s., avec animations estivales; la commune a perdu 70 hab. de 1999 à 2008. Clugnat (700 Clugnatois, 4 242 ha dont 561 de bois) est une commune étendue à l'est du canton, dont le village est à 9 km à l'est du chef-lieu, avec une église inscrite des 13e et 15e s.; elle a eu jusqu'à 2 300 hab. vers 1840, plus de 2 000 jusqu'en 1914.