Canton de Rieux

Rieux-Volvestre

2 500 hab., 3 238 ha dont 251 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Garonne dans l’arrondissement de Muret, 28 km au SSO de Muret au bord de l’Arize, à son débouché dans la plaine de la Garonne, 5 km avant son confluent à Carbonne. Le nom était officiellement Rieux avant 2009, date à laquelle a été officiellement entérinée une pratique très ancienne. Un évêché y fut créé en 1317 par Jean XXII, originaire de Cahors et qui soigna la région. Il en reste une cathédrale de brique des 14e et 17e s., au riche trésor et à clocher octogonal sans flèche.

Le bourg a des maisons anciennes à colombage, et des ponts vénérables; clinique et maison de santé pour sclérosés de la Nafsep (50 lits); musée d’histoire locale, observatoire astronomique; base de loisirs sur la Garonne (retenue du Mancies); transports de l'Arize (25 sal.). La population communale croît depuis le creux de 1968 (1 200 hab.) et a augmenté de 580 hab. entre 1999 et 2009 (+30%); elle avait néanmoins déjà dépassé 2 500 hab. en 1866.

Le canton a 5 100 hab. (4 000en 1999), 10 communes, 10 865 ha dont 823 de bois; il touche à l’est au département de l’Ariège; une petite partie est dans la plaine de la Garonne, la principale dans les collines de Terrefort du Volvestre. Il n’a que de petites communes, dont la plus peuplée est Lavelanet-de-Comminges (570 Lavelanétiens, 1 354 ha), entre voie ferrée et autoroute au pied de la première terrasse de rive gauche de la Garonne, et dont la population croît doucement (+80 hab. de 1999 à 2009).