Canton de Betton

Betton

10 500 hab. (Bettonnais), 2 673 ha, chef-lieu de canton d’Ille-et-Vilaine dans l’arrondissement de Rennes, 7 km au nord du centre de Rennes; c’est une commune principalement résidentielle de part et d’autre de l’Ille et du canal d’Ille-et-Rance, qui avait 1 800 hab. en 1950 et qui est passée à 4 800 en 1975, 7 000 en 1990 et continue sa croissance, gagnant 800 hab. de 1999 à 2008. Elle a un centre d’aide par le travail de l’Adapei de 130 salariés, une clinique et centre de réadaptation de 120 salariés, un collège public. La maire est Michel Gautier, socialiste.

Parmi les principaux employeurs: ingénierie Bourgois (95 sal.), informatique Cedricom (25 sal.); imprimerie Technic Plus (85 sal.), pâtisserie Keroler (75 sal.), menuiserie Blanvilain (20 sal.); supermarché Carrefour (40 sal.), magasins Leroy-Merlin (115 sal.), Decathlon (85 sal.), Magasin Vert (25 sal.), négoce de matériel agricole (Vert Import, 50 sal.); constructions Quelais (25 sal.), travaux publics Schmitt (45 sal.).

Le canton, qui date de 1991, a 25 200 hab. (22 300 en 1999), 4 communes, 5 741 ha dont 45 de bois et forme la première banlieue au nord de Rennes; les trois autres communes, de plus de 2 000 hab., sont Saint-Grégoire et Montgermont juste au-delà de la rocade, La Chapelle-des-Fougeretz un peu plus au nord-ouest (v. ces noms).


Chapelle-des-Fougeretz (La)

3 800 hab. (Chapellois), 871 ha, commune d’Ille-et-Vilaine à l’extrémité occidentale du canton de Betton, 8 km au NO du centre de Rennes. Elle est entraînée dans la croissance rennaise: elle n’avait que 550 hab. en 1962, 1 100 en 1975; elle a encore gagné 400 hab. entre 1999 et 2008. Elle a pour principales entreprises une menuiserie Aluminium Rennais (50 sal.), une fabrication de meubles de cuisine Lainsé (60 sal.), la vente de mobiliers Rapp (Fly, 30 sal.).


Montgermont

3 140 hab. (Montgermontais), 454 ha, commune d’Ille-et-Vilaine dans le canton de Betton, 6 km au NO du centre de Rennes et limitrophe de la métropole. L’ancien bourg s’est entouré de zones d’activités, notamment Ecoparc près de l’échangeur de la route de Rennes à Saint-Malo à l’est. Elle réunit d'assez nombreux immeubles de bureaux et de services, don3 800t les assurances Avanssur (260 sal.) et la Banque populaire de l’Ouest (310 sal.); maçonnerie Bouchard (40 sal.), équipements aérauliques Froid-Climat (Gaillard, 25 sal.), installaions d'eau bet gaz Jouan (25 sal.), couverture ASM (25 sal.), travaux publics Gérard (25 sal.); négoce de quincaollerie Beauplet (75 sal.), magasin GammVert (30 sal.), copies Canon (30 sal.); informatique Microfirst (25 sal.), publicité Adrexo (120 sal.); transports par cars Keolis Armor (60 sal.) et Keolis Émeraude (35 sal.). La commune avait 370 hab. dans les années 1930, 450 en 1962, et croît depuis; elle a gagné 300 hab. entre 1999 et 2008. Le centre ancien était sur une motte féodale.


Saint-Grégoire

8 700 hab. (Grégoriens) dont 460 à part, 1 733 ha, commune d’Ille-et-Vilaine dans le canton de Betton, juste au nord de la rocade à 4 km du centre de Rennes, traversée par voie ferrée vers Saint-Malo, ainsi que par l’Ille. Elle est longée à l’ouest par la voie rapide vers Saint-Malo (N 137), le long de laquelle a été établi un parc d’activités Espace Performance près d’un échangeur partagé avec Montgermont, tandis qu’au sud le gros échangeur de la porte de Saint-Malo, au croisement de la voie rapide et de la rocade nord de Rennes, s’accompagne du vaste centre commercial du Grand Quartier et d’une zone industrielle. La commune a reçu un collège privé, une maison familiale rurale, un centre hospitalier (790 sal, médecine, chirurgie et obstétrique)e polyclinique de 160 lits et 420 emplois (Saint-Vincent), un centre de loisirs Aquatonic (25 sal.), un port de plaisance sur le canal d’Ille-et-Rance. La commune avait 1 400 hab. en 1950, 2 500 en 1975, 5 800 en 1990. Elle a gagné 700 hab. entre 1999 et 2008.

La ville héberge de nombreuses sociétés de services et de technologie: en informatique Sodifrance Isis (480 sal.), Sopra (300 sal.), Astek (120 sal.), Thales (115 sal.), Euriware (60 sal.); en ingénierie Altran (110 sal.), Sogeti (75 sal.), Safege (75 sal.), Isateg (50 sal.), Bioprojet (40 sal.), Espace (35 sal.), AIA (30 sal.), Aria (30 sal.); plus la banque NP (120 sal.), l'expertise d'assurances Polyexpert (55 sal.), les cours Paviot (85 sal.). Elle accueille deux hypermarchés Géant Casino (240 sal.) et Centre Leclerc (240 sal.) avec des magasins associés comme Brico-Dépôt (70 sal.), Point Cadres (articles de maison, 40 sal.), Point P (40 sal.); les négoces de matériel de bureau Minolta (150 sal.) et de médicaments Cerp (50 sal.), la location de matériel Arval (70 sal.).

Le secteur productif est moins représenté mais comprend la grosse charcuterie LPSA (Les Prestataires de Services en Agro-alimentaire, 310 sal.) et une biscuiterie Loc Maria (40 sal.); une fabrique de fibrociment CRI (130 sal.) ex-Eternit, un atelier d'équipements de communication Teamcast (55 sal.). Dans le bâtiment, distribution de chaleur GDF-Suez (250 sal.), installations thermiques Sogica (90 sal.), électriques ERS (75 sal.), d'eau et gaz Hamon (30 sal.); travaux publics Sogea (75 sal.); nettoyages ISS Abilis (360 sal.), Neveu (80 sal.), Concept Nettoyage (40 sal.), nettoyage urbain (Netra Onyx, 100 sal.).