Canton de l'Isle-d'Abeau

Villefontaine

18 000 hab. (Villards) dont 270 à part, 1 163 ha, chef-lieu du canton de L'Isle-d'Abeau dans le département de l'Isère (arrondissement de La Tour-du-Pin) à 26 km ONO de la sous-préfecture. La ville est dans les collines qui flanquent au sud et dominent la vallée de la Bourbre, au centre de la Ville nouvelle de L'Isle-d'Abeau. Elle a reçu dès 1973 les premières maisons de la Ville nouvelle et elle est devenue l'un des deux principaux pôles d'habitation de l'ensemble. Un parc avec étang a été aménagé au sud-est sur 30 ha, ainsi qu'un centre de services au nom de Simone Signoret; écomusée et «domaine de la terre», où 65 maisons ont été construites entre 1982 et 1986 en carreaux de terre et pisé, selon des méthodes traditionnelles.

Une usine Hewlett Packard apparue en 1998 employait environ 400 personnes; reprise par Sanmina (états-unien) avec une usine voisine à Vaulx-Milieu, elle a pu un temps continuer à assembler près d'un million d'ordinateurs individuels par an pour le compte de HP, puis les deux ont fermé au profit d'un site hongrois. Hewlett Packard conserve cependant 350 emplois. Les autres entreprises, surtout de services et de commerce, sont d'assez petite taille; fonderie de fonte Grifs (65 sal.), fabrication d'articles de sports (Amer Sports, 50 sal.); métrologie Rhône Alpes Qualité (30 sal.), installations contre l'incendie Protec Feu (50 sal.), distribution d'eau Semidao (25 sal.); négoce de produits d'entretien Argos Hygiène (85 sal.); supermarché Casino (60 sal.), hôtel Mercure (50 sal.), transports par autocars Serus (85 sal.) et VFD Idabus Isère Gestion (30 sal.).

La ville compte trois collèges et un lycée publics. Elle n'avait encore que 450 hab. en 1968; elle est passée à 1 700 en 1975, 9 700 en 1982, 16 200 en 1990; bien entendu, sa croissance a nettement ralenti ensuite. Elle est le siège de la communauté d'agglomération de la Porte de l'Isère, qui associe 20 communes et 85 500 hab. autour de Bourgoin-Jallieu et L'Isle-d'Abeau.


Isle-d'Abeau (L')

12 200 hab. (Lilots), 911 ha, commune du département de l'Isère dans le canton qui porte son nom mais dont le chef-lieu est à Villefontaine. Elle est à 20 km ONO de La Tour-du-Pin et à 35 km ESE de Lyon. Elle est bordée au sud par la vallée de la Bourbre, où passe le couloir de circulation de Lyon à Grenoble (N 6, A 43, voie ferrée). La commune est ancienne, et elle était constituée à la fin du 18e s.; mais elle est devenue l'un des éléments de la Ville nouvelle de l'Isle-d'Abeau. La création de cette ville nouvelle a fait passer sa population, de moins de 700 hab. dans les années de 1925 à 1970, à 900 en 1975, 1 300 en 1982, 5 600 en 1990, et la croissance se poursuit. La commune a reçu un lycée public, un centre commercial avec un hypermarché Carrefour (410 sal.) et des magasins divers comme La Boîte à Outils (55 sal., bricolage), Boulanger (35 sal., électroménager), les jardineries Botanic (35 sal.) et Villaverde (25 sal.). Elle a aussi un laboratoire du groupe cimentier Vicat (110 sal.) et une fabrique de tuyaux de ciment du même groupe (Satma, 65 sal.), une fabrique de béton Rhône-Alpes (Sigma, 35 sal.); centres de distribution d'EdF (120 sal.), Gaz de France (45 sal.), Orange (France-Télécom, 70 sal.); restaurants d'autoroute Arche (100 sal.); transports Satm (40 sal.).

Le canton, créé en 1985 dans l'arrondissement de La Tour-du-Pin, à partir du canton de La Verpillière, a 32 000 hab., 3 communes avec Villefontaine et Vaulx-Milieu, 2 976 ha. La Ville nouvelle de L'Isle-d'Abeau a été créée pour attirer une part de l'expansion de Lyon et de Grenoble en profitant de la proximité du nouvel aéroport. Elle est formée par un syndicat d'agglomération nouvelle (SAN) réunissant 5 communes et 38 800 hab. (1999), qui siège à L'Isle-d'Abeau. Ce syndicat comprend les communes de Saint-Quentin-Fallavier, Villefontaine, Vaulx-Milieu, L'Isle-d'Abeau et la petite Four (920 Fourois, 1 182 ha dont 241 de bois) qui les flanque au sud et accueille la fabrique de meubles Berlioz (70 sal.). Saint-Quentin et Four appartiennent au canton de La Verpillière; Four a relativement peu grandi (560 hab. en 1975) et n'a gagné qu'une cinquantaine d'habitants de 1999 à 2006.

La création de la ville nouvelle a été acquise officiellement en 1968 et son établissement public (Epida) a été installé en 1972; en 1973, elle comprenait 21 communes et elle a reçu alors ses premiers habitants, à Villefontaine. Son périmètre s'est réduit à 8 communes en 1978, et finalement à 5 en 1984, avec le départ remarqué de La Verpillière, pourtant située au centre du dispositif. L'Epida emploie 45 personnes; un vaste parc d'activités (Les Chênes) a été créé à Saint-Quentin, les principales zones d'habitation l'étant à Villefontaine et L'Isle-d'Abeau. Un parc technologique est apparu au centre, à Vaulx-Milieu, un parc d'affaires (Saint-Hubert) à L'Isle-d'Abeau. Un centre de services Simone-Signoret s'est installé à Villefontaine. Des étangs et des parcs dits naturels, avec aménagements de loisirs, ont été créés: l'un au SE de la commune de Saint-Quentin sur 80 ha, celui de Saint-Bonnet à Villefontaine, celui de Montgeard à Vaulx-Milieu, tandis que L'Isle-d'Abeau recevait un golf au sud de la commune. L'ensemble représente, en 2005, environ 41 000 hab. et 18 900 emplois et s'étire sur 14 km - sans La Verpillière.


Vaulx-Milieu

2 200 hab. (Vaulxois), 902 ha, commune du département de l'Isère dans le canton de Villefontaine, juste à l'est du chef-lieu, entre celui-ci et L'Isle-d'Abeau; elle appartient à la Ville nouvelle de L'Isle-d'Abeau et en a reçu des logements, un parc technologique et un parc de loisirs (Montgeard). Soprano fabrique des équipements ferroviaires (140 sal., au canadien Mobile Climate Control); transports Groeneveld (30 sal.). Sanmina (texan) employait 450 personnes à l'assemblage d'ordinateurs et avait repris Hewlett Packard à Villefontaine; elle a tout fermé au profit d'un site hongrois. La commune n'avait que 500 hab. en 1950, 670 en 1975, et a fortement crû ensuite; mais elle a perdu 130 hab. entre 1999 et 2005.