Canton d'Arinthod

Arinthod

1 210 hab. (Arinthodiens), 1 977 ha dont 823 de bois, chef-lieu de canton du Jura dans l’arrondissement de Lons-le-Saunier, 37 km au sud de celle-ci, au-dessus du cours de la Valouse à 444 m; haut clocher du 16e s., collège public; plasturgie PFC (25 sal.), transports Grosdidier (70 sal.), supermarché U (20 sal.). Arrêtée en 2008, la fabrique de jouets du groupe Smoby (140 sal. en 2005) a été relancée en 2011 par le groupe allemand Simba Dickie, après 13 M€ d'investissements. La population communale augmente très légèrement depuis 1975 (1 050 hab.) mais a diminué de 50 hab. entyre 1999 et 2008; elle avait dépassé 1 300 hab. au 19e s., et elle était descendue à 880 en 1936. Arinthod est le siège de la communauté de communes de la Petite Montagne, qui groupe 40 communes et 6 600 hab.

Le canton, limitrophe du département de l’Ain, a 4 700 hab. (4 400 en 1999), 24 communes et 20 860 ha dont 6 639 de bois. Étiré du nord au sud, il est formé d’un élément de plateau où court vers le sud la Valouse, affluent de l’Ain, et enserré entre deux séries de plis de la Petite Montagne, s’élevant à 807 m au SE du canton au pic d’Oliferne. Il est bordé à l’est par le cours de l’Ain, élargi par les lacs de barrage de Vouglans et, en aval, de Coiselet. Cernon (270 hab., 1 645 ha dont 541 de bois), 12 km à l’est d’Arinthod à 512 m, est au pied d’un haut crêt mais domine le lac et le barrage de Vouglans, dont elle possède en aval l’usine hydroélectrique du Saut Mortier (23 MW, 72 GWh/an); maison de vacances pour handicapés, gouffre, plusieurs belvédères.

Le petit village de Coisia (150 Coisians, 673 ha dont 285 de bois), 13 km au sud d’Arinthod, est dominé par le pic d’Oliferne et accueille au sud le barrage de Coiselet sur l’Ain, achevé en 1970, haut de 25 m et long de 200 m; il retient 36 Mm3 d’eau, formant le lac de même nom, étendu sur 300 ha et long de 8 km. Thoirette (670 Thoiretiens, 877 ha dont 300 de bois) est le village le plus méridional de toute la région de Franche-Comté, sur la rive droite de l’Ain au confluent de la Valouse, à 17 km au SSO d’Arinthod; fabrique d’attelages Boisnier (40 sal.), barrage et lac de Conflans, mégalithe de la Pierre-qui-vire. La commune a gagné 120 hab. de 1999 à 2008.