Canton d'Allègre

Allègre

1 000 hab., 2 357 ha dont 1 115 de bois, chef-lieu de canton du département de la Haute-Loire dans l'arrondissement du Puy, 26 km au NO du Puy, à 1 000 m. Le village arbore les hautes et puissantes ruines d'une ancienne forteresse, visibles de loin et qui ont pris une curieuse forme de potence; il a des marchés, de petits ateliers (scieries, chaussures), un collège public. Le village est dominé par le cône volcanique du mont Bar, dont l'ancien cratère est occupé par une originale tourbière. La population diminue depuis 1968 (1 500 hab.); elle atteignait 1 900 hab. en 1886.

Le canton a 3 000 hab. pour 8 communes et 17 476 ha, dont 6 722 de bois; la moitié NO est dans le Parc Livradois-Forez, avec quelques vieux châteaux et points de vue. Tout au sud-ouest et ainsi à l'extrême pointe du Livradois, le petit village de Fix-Saint-Geneys (160 hab., 791 ha dont 238 de bois) est situé à 1 100 m, au point où la N 102, ancienne voie Régordane, bascule du bassin de Brioude à celui du Puy, marquant ainsi la limite de l'Auvergne au sens le plus strict. La voie ferrée passe sous le village par un tunnel de 2 000 m. La commune avait plus de 500 hab. dans la seconde moitié du 19e siècle, et s'était même signalée par un bond à 1 500 vers 1890, lié aux travaux de franchissement du col.