Canton de la Chapelle-sur-Erdre

Chapelle-sur-Erdre (La)

17 900 hab. (Chapelains) dont 520 à part, 3 342 ha dont 246 de bois, chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l'arrondissement de Nantes, 10 km au nord de Nantes. La commune est limitée à l'est par le cours de l'Erdre, assez large et agrémenté d'un port de plaisance; mais le centre-ville, à la sortie nord de Nantes, est à plus d'un kilomètre de la rive, entre l'Erdre et son affluent la Gesvres. La commune a deux collèges publics, et l'institut d'éducation motrice La Buissonnière de l'Association des paralysés de France. De nombreux châteaux, s'y dispersent, dont celui de la Gascherie qui a des parties de 1480, mais la plupart ont été refaits ou construits au 19e s. pour la bourgeoisie nantaise.

La commune accueille les installations du Football-Club de Nantes (150 sal.) au bord de l’Erdre, et de nombreuses entreprises de toutes sortes, mais relevant surtout des services et négoces. Les principales sont en informatique la société Sigma (logiciels, 550 sal.), suivies par les services informatiques Vignon (150 sal.), Mismo (80 sal.), SPIE (70 sal.), E Doceo (70 sal.), Cheops (45 sal.), Eurogiciel (30 sal.) et les maintenances informatiques AT Mis (55 sal.), Gunnebo (40 sal.) et Somaintel (35 sal.); hôtellerie West Events du Centre de Congrès (50 sal.); garde d'enfants Familyland (30 sal.); gardiennage ADT (35 sal.); nettoyages TFN (970 sal.), Océane (50 sal.) et Ouest Entretien (40 sal.); transports Hardy (100 sal.) et Passard (30 sal.).

Dans les fabrications se signalent une imprimerie (Goubault, 40 sal.), la menuiserie Nouzillier (40 sal.), un atelier des Salaisons de l’Erdre (30 sal.). La commune accueille aussi les installations électriques Ineo (160 sal.) et Fastnet (40 sal.), les installations thermiques Anvolia (70 sal.) et Adeclim (35 sal.), d'eau et gaz Lefort (40 sal.); fourniture de chaleur Dalkia (130 sal.), réseaux de canalisations DLE (90 sal.) et Coca (50 sal.), maçonnerie GCC (60 sal.), peinture Gernogep (50 sal.), plâtreries Pinard (70 sal.) et Sedap (35 sal.); espaces verts Poirier (45 sal.); EDF (130 sal.) et ERDF (160 sal.).

La distribution est surtout représentée par un hypermarché Géant Casino (160 sal.), un Intermarché (35 sal.), Darty (80 sal.), les services après-vente du groupe E. Leclerc (45 sal.); négoce de matériel électrique Siemens (140 sal.), photocopieurs Ricoh (60 sal.), de matériaux Urbink (55 sal.), de produits de laboratoire pour l'agro-alimentaire Humeau (45 sal.).

La commune avait 2 600 hab. dans la seconde moitié du 19e siècle, un peu moins dans les années 1930 (2 100 hab.) et s’est mise à croître surtout après 1970, atteignant rapidement 12 200 hab. en 1982 et ralentissant ensuite son rythme. Elle s'est accrue de 1 100 hab. entre 1999 et 2009. La majorité municipal est passée à gauche en 1989. Le maire est Fabrice Roussel (socialiste), également conseiller régional.

Le canton a 35 900 hab. (31 800 en 1999), 4 communes, 13 767 ha; les trois autres communes, Sucé-sur-Erdre, Treillières et Grandchamps-des-Fontaines, ont plus de 2 000 hab.


Grandchamps-des-Fontaines

4 740 hab. (Grandchampenois), 3 367 ha, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de La Chapelle-sur-Erdre, 9 km NNO de celle-ci. Elle accueille quelques entreprises de transport, commerce de gros et construction; atelier de plastiques Clôture de l’Océan (40 sal.), menuiserie Océane de serrurerie (35 sal.), laquage industriel Lio (20 sal.); installations électriques et de plomberie OPE (35 sal.), négoces d'informatique Domisys (120 sal.), de matériaux (Cartital, 45 sal.), transports Brodu (70 sal.); formation d’adultes Formindis (40 sal.), nettoyage HEB (20 sal.).

La commune a un château renaissance de Launay, et un espace de loisirs de 12 ha avec plan d’eau. Elle est directement sous le vent du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Son nom était seulement Grandchamps avant 1920; elle avait moins de 1 300 hab. en 1968 et s’est mise à croître ensuite, passant les 2 500 en 1991. Elle s'est augmentée de 1 210 hab. entre 1999 et 2009. Elle est le siège de la communauté de communes d’Erdre et Gesvres, qui groupe 12 communes et 51 600 hab. des cantons de La Chapelle-sur-Erdre et de Nort-sur-Erdre.


Sucé-sur-Erdre

6 340 Sucéens, 4 133 ha, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de La Chapelle-sur-Erdre, 16 km au nord de Nantes sur la rive droite de l'Erdre. C'est un lieu de résidence suburbaine et de loisirs apprécié des Nantais, grâce au large plan d'eau de l'Erdre (plaine des Mazerolles, 220 ha, 5 Mm3). Elle offre un port de plaisance, de nombreux châteaux, surtout du 19e s., et celui de Chavagnes, plus ancien (16e-17e s.); coopérative d'élevage et insémination artificielle Ceila (90 sal.).

La commune déborde sur la rive gauche de l'Erdre dans les marais de Saint-Mars. Son nom était seulement Sucé jusqu'en 1974. Sa population, qui dépassa 2 500 hab. de 1885 à 1900, était descendue à 1 700 hab. dans les années 1960; elle a crû rapidement ensuite, passant les 4 000 hab. en 1980; elle s'est augmentée de 370 hab. entre 1999 et 2009.


Treillières

7 900 hab. (Treilliérains), 2 905 ha, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de La Chapelle-sur-Erdre, 15 km au NNO de Nantes. Elle a plusieurs châteaux dont celui de Gesvres (17e et 19e s.); un collège public et un privé, institut médico-éducatif. UTreillières avait moins de 1 500 hab. en 1936 et a crû surtout après 1970, passant par 4 000 hab. en 1985. Elle a augmenté de 1 700 ha. entre 1999 et 2009 (+27%).

Un parc d’activités réunit de nombreuses entreprises de services, réparations et commerces, et quelques fabriques: matériaux d’isolation Sofradi (150 sal.), boulangerie industrielle BPAN (60 sal.), métallerie (La Tôlerie armoricaine, 45 sal.), électronique de sécurité Bolloré Protection (30 sal.), chaudronnerie West Innovation (30 sal.), prépresse Greleg (20 sal.), agencement de magasins Perrin (20 sal.); installations électriques Menès (40 sal.) et thermiques Climat 3 (25 sal.).

Dans le secteur tertiaire, publicité Adrexo (200 sal.) et Insert (25 sal.), assurances LC Capital (40 sal.); négoces de papeterie et jouets Carpentras-Donarier (50 et 20 sal.), de verre Miroiteries de l'Ouest (35 sal.), de véhicules de loisir Ypo Camp (35 sal.). La commune a aussi plusieurs entreprises de bâtiment et d’espaces verts, dont Volutique (isolation, 50 sal.), Jugeur (plâtrerie, 35 sal.), D. Charles (constructions, 20 sal.), DLD (travaux publics, 25 sal.); nettoyage Sin&Stes (130 sal.); transports Hauraix (55 sal.), One Day Express (30 sal.), Sogep-La Redoute (25 sal.), SF (20 sal.); supermarché U (45 sal.); hôtel Ibis (20 sal.).