Canton de Chécy

Chécy

8 100 hab. (Caciens), 1 547 ha, chef-lieu de canton du Loiret dans l'arrondissement d'Orléans, 8 km à l'est d'Orléans sur la rive droite de la Loire. La commune est au départ de l'ancien canal d'Orléans. Elle avait une tradition de culture de la vigne, ce qui lui vaut un musée de la Tonnellerie, et plusieurs châteaux (17e-19e s.), dont celui de la Prêche (17e s.); mais elle a reçu de nombreux petits lotissements et elle est entièrement dans la zone périurbaine d'Orléans; un collège public, centre de convalescence. La vigne a presque disparu (3 ha) mais la culture des asperges reste active. La commune accueille des installations de la coopérative agricole Terr'Loire (négoce de fruits et légumes, 140 sal.), reprises par Agralys avec 75 sal. et Ajyr (pommes de terre) avec 20 sal.; systèmes de direction Nacam (ZF, 210 sal.), atelier métallurgique Franciaflex (fermetures, stores, 100 sal.), imprimerie (Copie 45, 30 sal.); travaux publics Screg (65 sal.), espaces verts Bourdin (40 sal.), transports DHL (50 sal.), Frans Maas (45 sal.) et Comap (25 sal.); Intermarché (170 sal.), Bricomarché (35 sal.). Chécy avait moins de 1 600 hab. dans les années 1930 (contre 2 000 autour de 1850) mais a entamé une croissance assez rapide à partir de 1950, ralentie dans les années 1990 mais forte de 800 hab. de 1999 à 2007.

Le canton a 17 500 habitants (15 900 hab. en 1999), 7 communes et 7 910 ha dont 1 856 de bois; traversé par le faisceau de circulation de l'est d'Orléans, il comprend les communes de Donnery et Mardié à l'est de Chécy, Boigny-sur-Bionne au nord. Combleux (480 hab., 110 ha) est tout à l'ouest, en bord de Loire juste à l'est de Saint-Jean-de-Braye, au confluent de la Bionne. Bou (940 Boumiens, 629 ha) au sud de Mardié, occupe un lobe de méandre de la Loire et a une église classée des 11e, 12e et 15e s. Bou avait 430 hab. en 1954 et a gagné une soixantaine d'habitants de 1999 à 2007, comme Combleux, qui avait 240 hab. en 1954. Un peu à l'écart tout au nord à 9 km de Chécy, Marigny-les-Usages (1 200 hab., 966 ha dont 253 de bois), 12 km au NE d'Orléans, abrite un établissement pour handicapés; la commune n'avait que 300 hab. en 1962 et a crû rapidement jusqu'en 1999.


Boigny-sur-Bionne

2 200 hab. (Boignaciens), 753 ha dont 279 de bois, commune du département du Loiret dans le canton de Chécy, au nord du chef-lieu et à 9 km ENE d'Orléans; elle accueille la direction régionale de l'Office National des Forêts (570 sal.), une institution pour autistes et participe au parc d'activités d'Orléans-Charbonnière. la principale entreprise est une usine IBM (500 sal.), depuis que Lexmark (imprimantes) a choisi de s'installer à Orléans (2009); Alstef fabrique des équipements de manutention surtout pour aéroports (150 sal.); Konecranes (groupe suédois koné), des ponts roulants (100 sal.); Famar, des médicaments (25 sal.); transports Dentressangle (ND Logistics, 190 sal.). Boigny est «sur Bionne» depuis 1933; elle n'avait alors que 200 hab.; sa population a fait un bond de 1968 (275 hab.) à 1975 (1 600 hab.); elle a gagné plus de 200 hab. de 1999 à 2007.


Donnery

2 400 hab. (Donnerysiens), 2 177 ha dont 533 de bois, commune du Loiret dans le canton de Chécy, 15 km à l'est d'Orléans, au bord de l'Oussance, de l'ancien canal d'Orléans et traversé par la N 60; usine d'embouteillage d'eaux et jus de fruits du groupe Cadbury-Schweppes (20 sal.); lotissements au sud de la commune. Celle-ci n'avait que 650 hab. en 1968 et a crû vigoureusement jusqu'en 1982. Après un palier, elle a encore gagné 300 hab. de 1999 à 2007.


Mardié

2 600 hab., 1 728 ha dont 556 de bois, commune du Loiret dans le canton de Chécy, 3 km à l'est du chef-lieu sur l'ancien canal d'Orléans; église en partie du 12e s.; découpe de béton DSD (Découpes Systèmes Diamant, 30 sal.), métallerie Lhuillier (25 sal.), maçonnerie Sailleau (25 sal.). La commune avait 880 hab. en 1962 et croît depuis. Elle a gagné 200 hab. de 1999 à 2007.