Canton de Périers

Périers

2 480 hab. (Prisiais), 1 462 ha, chef-lieu de canton du département de la Manche dans l’arrondissement de Coutances, 16 km au nord de celle-ci, sur un bas plateau traversé par la Taute; église classée, musée du vélo, collège public; atelier de mécanique agricole (Lenormand, 50 sal.), menuiserie Aubert Labansat (40), imprimeries Statim (30 sal.), Helios (20 sal.); maçonnerie Salut les Copains (35 sal.); transports par cars Lechanteur (40 sal.); supermarché Carrefour (35 sal.), négoce de matériaux Le Conte (30 sal.); travaux publics Eurovia (130 sal.). Périers a conservé à peu près le même niveau de peuplement durant les deux derniers siècles, avec un creux vers 2 100 hab. dans les années 1930, des sommets au début et à la fin du 19e s., et en 1982; elle a gagné 150 hab. de 1999 à 2008. Le bourg anime la communauté de communes de Sèves et Taute (12 communes, 5 800 hab.).

Le canton a 6 200 hab., 12 communes, 13 567 ha; il dessine un arc de cercle à l’est et au nord de Périers. Baupte (450 Bauptois, 229 ha) à l’extrême nord, 11 km à l’ouest de Carentan, abrite un gros laboratoire d’additifs alimentaires Cargill, passé au groupe états-unien après le rachat des activités agro-alimentaires l'allemand Degussa, occupant 310 sal. et traitant algues et tourbes; l’usine a pris la succession de Sanofi, qui a exploité de vastes tourbières à Baupte et surtout dans la commune voisine de Gorges (370 Gorgions, 2 267 ha), où est le manoir de Comprond (17e s.).

Marchésieux (730 Marchuais, 1 989 ha), 10 km à l’est de Périers, près de la vallée du Lozon, se signale par un musée rural «maison des marais» et une église inscrite du 14e s. à grand portail; la commune a gagné 60 hab. depuis 1999. Saint-Martin-d’Aubigny (550 hab., 1 516 ha), 5 km SE de Périers, a un centre de rééducation de 60 lits (William Harvey, 80 sal.) et une industrie du cuir (Tannerie de Périers, 40 sal.), ainsi qu'un musée de la Brique et un centre de loisirs du Marais avec un petit étang; elle a gagné 70 hab. dans le même temps. Saint-Sébastien-de-Raids (360 Sébastiénots), village-rue le long de la Taute juste à l'est de Périers, accueille les travaux publics Laisney (25 sal.) et a gagné 80 hab. de 1999 à 2008.