Canton de Nogent

Nogent

4 090 hab. (Nogentais), 5 463 ha dont 1 960 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l'arrondissement de Chaumont, 23 km au SE de la préfecture; elle fut jadis Nogent-en-Bassigny, elle est maintenant Nogent tout court, depuis qu'en 1972 elle a absorbé ses voisines Donnemarie et Essey-les-Eaux au nord-est, et Odival à l'est, ce qui n'avait augmenté sa population que de 300 hab.; celle-ci a atteint son sommet en 1982 (5 300 hab. sdc) et diminue depuis; elle a encore perdu 350 hab. entre 1999 et 2008.

La ville est fleurie (trois fleurs) et, surtout, elle est connue pour sa spécialité de coutellerie, née au 19e s. d'artisans ayant essaimé de Langres où cette activité a disparu ensuite; elle a compté jusqu'à 6 000 emplois autour de Nogent dans les années 1880, mais elle est à présent de quelques centaines. La coutellerie a évolué vers d'autres activités proches (instruments chirurgicaux) ou plus lointaines (automobile), et se pratique également à Biesles, et à Sarrey dans le canton de Val-de-Meuse; Nogent propose un musée du Patrimoine coutelier à l'Espace Pelletier. La ville a aussi un supermarché U (60 sal.), une maison de retraite publique; un collège public. Elle anime une communauté de communes du Bassin Nogentais (10 communes, 7 300 hab.).

La principale entreprises de Nogent est, de loin, celle des Forges de Courcelles (440 sal., groupe Sifcor), qui font de l’estampage de pièces pour automobiles; la société de forge et d’estampage à froid Marle au hameau d’Odival (145 sal.), Forgex (repreneur des ex-Forges de la Ville, 70 sal.) et les Forges Beligne (35 sal.) travaillent aussi en partie pour ce secteur. Dans la coutellerie et les petits instruments de coupe, apparaissent les Outils PAM (de Baugé en Maine-et-Loire, 60 et 25 sal.), qui font de l’outillage à main (cisailles, pinces), Oury-Guye (50 sal.), Dussaussay (20 sal.), Eloi Pernet (20 sal.), d'autres comme C. Lasserteux (20 sal.) ou CMF Implants (20 sal.) se spécialisent dans les instruments de chirurgie; Appa (25 sal.) fait de la mécanique de précision, Bodycote (20 sal.) du traitement de surfaces. Mais bien d'autres sont passées au-dessous de 20 ou même de 10 salariés, ou ont disparu encore récemment.

Le canton a 9 100 hab. (9 300 en 1999), 16 communes et 25 400 ha dont 8 924 de bois; il s'étend sur le plateau de Langres; le Rognon draine sa partie septentrionale, la vallée de la Marne s'encaisse au SO à Vesaignes-sur-Marne (130 Vesaignois, 845 ha dont 254 de bois), 16 km SE de Chaumont, où se trouve une fonderie d'alliages (Ceri, 30 sal.). Mandres-la-Côte (540 Mandrins, 1 130 ha dont 346 de bois), 4 km au nord de Nogent sur la route de Chaumont, a un musée ferroviaire avec reconstitution d'une gare 1900, et un musée des arts et traditions; elle a gagné 90 hab. de 1999 à 2008. Tout au nord du canton, à 12 km de Nogent, Esnouveaux (350 Novaliens, 1 687 ha dont 550 de bois) est un village fleuri (trois fleurs) avec centre de loisirs «Le Cor de Chasse».

Biesles (1 450 Bieslois, 2 384 ha dont 840 de bois) est la commune la plus peuplée hors du chef-lieu, à 8 km au NO de celui-ci et 13 km à l'est de Chaumont sur la route de Bourbonne; lieu de naissance de la célèbre coutellerie de luxe Eloi, maintenant à Nogent, elle abrite plusieurs petites entreprises de coutellerie, dont la principale est Nogent (SNVN, 30 sal.); et dans d'autres secteurs Forgeavia (matériel agricole, 50 sal.), Geiss (plastiques, 30 sal.), Metallic 80 (menuiserie métallique, 25 sal.), Gorse (mécanique, 25 sal.) plus un garage de poids lourds Volvo (50 sal.); ancienne tour du château (16e s.) avec exposition permanente d'objets anciens; c'est aussi un village fleuri (trois fleurs).

Is-en-Bassigny ((590 Issois, 1 937 ha), est à 9 km à l’est du chef-lieu sur le plateau; charpentes et menuiserie Lallemant (40 sal.), fromagerie Overney (35 sal.), parc de six éoliennes (12 MW).; la commune a perdu 26 hab. entre 1999 et 2005. Au sud de Nogent, deux villages se cachent dans un relief accidenté. Poinson-lès-Nogent (160 Poinsonnais, 1 067 ha dont 260 de bois) est à 7 km au sud-est du chef-lieu dans un vallon affluent de la Traire. Vitry-lès-Nogent (180 Vitryers, 795 ha dont 331 de bois) est à 6 km au sud de Nogent, au creux d'un autre petit vallon; le dolmen de la Pierre Halot est à l'ouest du village sur le plateau. Les deux communes partagent avec Dampierre, qui est juste au sud, le parc éolien de Haute-Conge (12 hélices, 24 MW).