Canton de Saint-Berthevin

Saint-Berthevin

7 300 hab. (Berthevinois), 3 211 ha dont 483 de bois, chef-lieu de canton de la Mayenne dans l’arrondissement de Laval, 5 km à l’ouest de la préfecture. Le bourg, au bord du Vicoin, est séparé de Laval par un ensemble de zones d’industrie et de commerce, et dispose de 7 zones d’activités. Les principales usines sont celles de la carrosserie Gruau (365 sal.), d'origine locale (1933) et disposant de 1 000 sal. sur 14 sites (150 M€); de Gys pour les postes de soudure et chargeurs de batteries (310 sal.), depuis 1964; du groupe états-unien Tenneco (Walker-Monroe, 290 sal.) qui travaille pour l’automobile (échappements et amortisseurs), , de SPPP qui fait de la peinture de pièces plastiques (Sora, 160 sal.). S’y ajoutent quelques ateliers: chaudronnerie et matériel de travaux publics Mauguin (60 sal.); lingerie féminine Styl Couture (45 sal.), emballages en bois Ecopal (35 sal.), menuiserie Babin-James (30 sal.), meubles Monnier (25 sal.), meubles de cuisine Cormier (JLCC, 20 sal.), traitement de surfaces Samep (20 sal.).

La commune héberge un centre commercial de l’agglomération lavalloise avec un hypermarché Leclerc (310 sal.) et des magasins Leroy-Merlin (100 sal.), Intersport (20 sal.), un négoce d'équipements d'automobiles (Technodis, 35 sal.) et des garages, et un ensemble logistique avec les transports Bréger (270 sal.) et Buffet (110 sal.); assainissement SOA (20 sal.), enlèvement de déchets MCV (20 sal.). Saint-Berthevin a aussi un centre de formation d’apprentis, une maison familiale rurale. Jadis, la commune fut connue pour son marbre rose et ses fours à chaux pour les amendements agricoles.

Le territoire communal inclut au sud la forêt de Concise; le site du Petit Saint-Berthevin est classé, ainsi que celui du domaine de la Fenardière; la base de loisirs de Coupeau borde un étang de barrage sur le Vicoin, juste entre ville et forêt. La population communale, qui avait connu un premier maximum à près de 2 400 hab. en 1856, s’était abaissée à 1 300 dans les années 1930 et n’était encore que de 1 700 hab. en 1962; elle a atteint les 4 000 dès 1973 et augmente encore, mais au ralenti: elle n’a gagné que 200 habitants entre 1999 et 2009.

Le canton a 16 800 hab. (15 000 en 1999), 7 communes, 15 709 ha. Il couvre l’espace périurbain du SO de Laval entre la Mayenne et l’axe de circulation vers Rennes, dont L’Huisserie. Ahuillé (1 850 Ahuilléens, 2 987 ha dont 250 de bois), 10 km SO de Laval, a une part de la forêt de Concise et le site classé de l’étang de Gouillas (31 ha). La commune n’avait que 840 hab. en 1968 et a culminé à 1 500 hab. en 1982; après un léger tassement, elle a regagné 440 hab. (+31%) de 1999 à 2009.

Montigné-le-Brillant (1 330 Montignéens, 1 805 ha), qui s’orne de trois vieilles tours, se tient sur une butte au bord du Vicoin, à 10 km au SO de Laval. Son nom était Montigné tout court jusqu’en 1896, date à laquelle la commune avait 840 hab. Elle n’en avait plus que 560 en 1968, puis a été entraînée dans la croissance lavalloise; elle a encore gagné 210 hab. entre 1999 et 2009.

Nuillé-sur-Vicoin (1 210 Nuilléens, 2 359 ha), 11 km au sud de Laval, a une église classée avec retable, un hippodrome, une maison familiale rurale, et le château de Lancheneil, début 16e s., refait au 20e en néogothique, avec jardin, qui abrite un centre d’aide par le travail; elle croît également (+140 hab. de 1999 à 2009). Astillé (770 Astilléens, 2 073 ha), 14 km SSO de Laval, accueille un centre de soins privé pour alcooliques à La Bréhonnière (25 sal.); maçonnerie Landron (40 sal.). Astillé a 110 hab. de plus qu'en 1999.


Huisserie (L')

4 100 hab. (Huisseriens), 1 472 ha, commune de la Mayenne dans le canton de Saint-Berthevin, 5 km au sud de Laval. Son finage est bordé à l’est par la vallée encaissée de la Mayenne. Au nord, elle partage avec Laval le bois de l’Huisserie et l’hippodrome de Bellevue; confection de lingerie (GMGP May Couture, 40 sal.), supermarché U (20 sal.), maison de retraite (Medotels, 40 sal.). La commune, surtout résidentielle, avait 730 hab. de 1954 à 1962 puis est entrée en croissance, passant les 2 000 hab. en 1980; elle a augmenté de 400 hab. entre 1999 et 2009.