Canton de Pluvigner

Pluvigner

5 500 hab. (Pluvignois), 8 283 ha dont 1 163 de bois, chef-lieu de canton du Morbihan dans l'arrondissement de Lorient, 28 km à l'est de Lorient, 14 km au nord d'Auray. Le nom indique le plou de (saint) Guigner. Cette grande commune, dont le Loc'h fixe la limite orientale, a de nombreuses chapelles, mottes féodales et des châteaux des 16e et 17e s., un collège public et un ensemble industriel de poids: Hill Rom, de Batesville (États-Unis) y a racheté en 1991 la société Le Couviour et occupe 720 personnes à la fabrication de lits médicaux. Bretagne-Chrome (Électropoli, 65 sal.) est spécialiste des traitements de surface, Le Rouzo de la tôlerie; magasin Super U (70 sal.). Pluvigner avait dépassé les 5 000 hab. dès les années 1890, puis était lentement descendue à 4 500 en 1968; la population a repris un peu depuis.

Le canton a 15 700 hab., 5 communes, 20 047 ha dont 3 897 de bois; il s'étend des Landes de Lanvaux au nord, par la commune de Camors, aux premières maisons d'Auray au sud. Sa partie méridionale est traversée par le couloir de circulation de Lorient à Vannes, par Landévant, Landaul et Brech. Ces communes font partie de la communauté de communes du pays d'Auray, qui siège à Auray.


Brech

6 600 hab. (Bréchois) dont 370 à part, 4 086 ha dont 415 de bois, commune du Morbihan dans le canton de Pluvigner, 7 km au SSE du chef-lieu et 7 km au nord d’Auray; gare et bifurcation, échangeur de la 4 voies Vannes-Lorient. Son territoire empiète tout au sud sur les faubourgs d’Auray où se trouve, à la Chartreuse, un établissement de l’Amicale des sourds avec institut médico-éducatif pour sourds et aveugles et centre de rééducation pour enfants dysphasiques (centre Gabriel Deshayes, 170 sal.); un temple du Champ des Martyrs commémore la bataille d’Auray.

Un écomusée (village de chaumières) a été établi à Saint-Dégan au sud du bourg; l’étang du Cranic (44 ha) est à l’ouest du finage; nombreuses chapelles; négoces de papeterie-librairie Thimad (60 sal.), de boissons Ouest-Boissons (40 sal.), de produits laitiers Alredis (25 sal.); transports Le Toch (220 sal.) et Transloisirs (20 sal.), transports de fonds Binks (40 sal.), Bureau Vertias (25 sal.); installations électriques Oraylec (20 sal.). La population communale croît depuis 1968 (2 900 hab.). La population totale, passée officiellement à 5 600 hab. au recensement complémentaire de 2003, s'est accrue de 1 500 hab. entre 1999 (4 900 hab.) et 2008. La tendance est à écrire Brec’h, à la bretonne, mais l'orthographe officielle n'a pas été modifiée.


Camors

2 800 hab. (Camoriens), 3 709 ha dont 1 622 de bois, commune du Morbihan dans le canton de Pluvigner, 9 km au nord du chef-lieu, à l’extrémité occidentale des landes de Lanvaux; Kamorzh en breton. Les bois, riches en mégalithes, correspondent surtout aux forêts domaniales de Camors à l’ouest, de Fontanges au SE; industrie du bois, installations électriques Allanic (25 sal.). La population avait atteint 3 000 hab. en 1931; stable depuis 1968, elle a regagné 400 hab. entre 1999 et 2008.


Landévant

2 950 hab. (Landévantais), 2 234 ha dont 349 de bois, commune du Morbihan dans le canton de Pluvigner, à 9 km à l’ouest du chef-lieu et 20 km à l’est de Lorient, dans le couloir de circulation vers Vannes, avec une gare. Elle a un ensemble de petites entreprises dont menuiserie Aluminium de Bretagne (30 sal.), matériel d'agro-alimentaire Arbor (25 sal.), réseaux électriques Forclum (35 sal.), plâtrerie des Plâtriers du Littoral (25 sal.), manutention Back Europ (DBE, 35 sal.), autocars de l'Armoricaine (CAT, 35 sal.), et surtout un gros atelier de spécialités surgelées Délifrance (350 sal., groupe NutriXo issu des Grands Moulins de Paris). La population, qui s’était abaissée à 1 500 hab. en 1975, contre 1 800 en 1926, a augmenté un peu ensuite puis aurait brusquement gagné 780 hab. (+36%) de 1999 à 2008.

À 4 km au SE, Landaul (1 880 Landaulais, 1 735 ha dont 348 de bois), dont le nom vient de saint Théleau, propose le centre d’art, le parc, le verger et les jardins du château de Kerambarh et accueille la fabrique de vêtements et accessoires de marine Guy Cotten (35 sal.), les deux métalleries Fimurex Planchers (45 sal.) et Guégan (20 sal.), les travaux publics Daniel Pierre (35 sal.). La commune avait 980 hab. en 1962; sa croissance est parallèle à celle de Landévant et a ajouté 510 hab. de 1999 à 2008, soit +37%.