Canton de Pont-Scorff

Pont-Scorff

2 700 hab. (Scorvipontains), 2 350 ha dont 339 de bois, chef-lieu de canton du Morbihan dans l'arrondissement de Lorient, 14 km au NNO de Lorient. Le bourg, sur le bas plateau entre le Scorff à l'est et son affluent le Scaff au sud-ouest, est sur l'ancienne route qui joignait les ports de fond d'estuaire. Il a eu moulins et boulangeries et a conservé des maisons anciennes. La commune, qui figure dans le «patrimoine rural de Bretagne», a plusieurs éléments de séduction: Atelier d'Estienne (art contemporain) et Cour des métiers d'art; musée du saumon sauvage Odyssaeum dans un ancien moulin; parc zoologique au sud, au bord du Scaff; manoir de Kermorvan (17e s.) au sud-ouest du bourg, château de Saint-Urchau à l'est; centre naturiste. Parmi les employeurs, une laiterie (UCA Lorco, 80 sal.), une fabrique de meubles (Turrini, 60 sal.). La population communale croît depuis 1962 (1 600 hab.).

Le canton a 32 100 hab., 6 communes, 18 075 ha dont 2 504 de bois. Limitrophe du département du Finistère, il s'étend de l'anse du Pouldu aux abords d'Hennebont; toutes les communes, Caudan, Cléguer, Gestel, Guidel, Quéven ont plus de 2 000 habitants.


Caudan

7 000 hab. (Caudanais), 4 263 ha dont 360 de bois, commune du Morbihan dans le canton de Pont-Scorff, à 7 km au nord du centre de Lorient; un collège privé. En zone industrielle au ras de Lorient, travaille la grosse fonderie de la SBFM (Société bretonne de fonderie et de mécanique) ou Fonderie de Bretagne, du groupe Teksid, apparue dans les années 1970, qui fabrique des pièces pour les moteurs d’automobiles et occupe 500 personnes (720 en 2005); Teksid appartient à Fiat à 75% (Renault 25%) mais travaille pour Renault à 75%.

Cette banlieue de Lorient a de nombreuses autres entreprises, de production et de services. Dans l'industrie, machines-outils Copex (100 sal.), étiquettes et emballages Bopack (60 sal.), miroiteries Ouest Armorique (70 sal.), mécanique Meunier (40 sal.), décolletage Kerpont (35 sal.), transmissions Hydro Fluid (35 sal.), menuiserie Le Mestric (35 sal.). Dans le bâtiment, bétons Agglomat (30 sal.), installations électriques (ETDE, 50 sal.), thermiques (CCI, 30 sal.) et de plomberie (Guiban, 100 sal.), construction (SCEG, 65 sal.), étanchéité SEO (35 sal.), travaux publics Mahé (95 sal.), Rouxel (65 sal.), Eiffage (60 sal.), nettoyages Samsic (300 sal.), Richard (80 sal.) et Armor (55 sal.).

Dans d'autres domaines se signalent le distributeur d'électricité ERDF (150 sal.), le centre d’appels The Call Machine (150 sal.), un élevage de volailles (couvoir Le Sayec, Mont Salut, 55 sal.), la restauration collective Ansemble (35 sal.), un négoce de produits pétroliers Armorine (50 sal.); routage DYC (50 sal.), transports Calberson (65 sal.), Rivalan (60 sal.), Ducros (55 sal.), DHL (50 sal.), Poulain (40 sal.) et Bretagne Sud Autocars (45 sal.), plusieurs grands garages.

Au NE de la commune sont l’hôpital spécialisé Charcot (700 sal.) et le poste électrique de l’agglomération de Lorient; maison de retraite de Kergoff (40 sal.); près du bourg, un parc aménagé avec un étang. Le finage jouxte la commune de Lorient au sud et s’arrête au Scorff à l’ouest. Sa population était de 9 000 hab. avant le détachement de Lanester en 1909; tombée ensuite à moins de 2 500 hab., et encore de moins de 2 700 en 1970, elle est montée à plus de 5 000 en 1980 et a atteint le niveau actuel en 1990.


Cléguer

3 380 hab. (Cléguérois), 3 215 ha dont 778 de bois, commune du Morbihan dans le canton de Pont-Scorff, 3 km au NE du chef-lieu, longée à l’ouest par le Scorff; le nom indique le «clos de (saint) Guérec» ou Gérand; plusieurs châteaux, dont celui de Meslien (1753) au bord du Scorff; blanchisserie Initial BTB (55 sal.). La commune était rurale et agricole avant les années 1960 et sa population dépassait alors en général 2 200 hab.; tombée à moins de 1 800 en 1968, elle a connu une forte croissance après 1975, mais comme banlieue résidentielle de Lorient; elle a gagné 240 hab. de 1999 à 2008.


Gestel

2 640 hab. (Gestellois), 625 ha, commune du Morbihan dans le canton de Pont-Scorff, 9 km au NO du centre de Lorient sur la voie, la moins étendue du canton; Yestael en breton; château renaissance du Lein, maison de retraite (les Océanides, 40 sal.); atelier d’emballages plastiques CGLPack (90 sal., groupe savoyard PSB), restauration collective Resteco (35 sal.), constructions Bezy (50 sal.). La commune n’avait que 520 hab. en 1968 et a connu depuis un développement résidentiel suburbain; elle a gagné 340 hab. de 1999 à 2008.


Guidel

10 400 hab. (Guidélois) dont 260 à part, 5 229 ha, commune du Morbihan dans le canton de Pont-Scorff, la plus étendue du canton et la seule à disposer d’une fraction du littoral, où se tient la petite station de Guidel-Plages sur l’anse du Pouldu, dominée par le fort du Loc’h. Elle est bordée à l’ouest par la Laïta, et ainsi limitrophe du Finistère. Le bourg est à 4 km de la côte et à 12 km au NO du centre de Lorient. Au SE, la commune partage avec Quéven et Ploëmeur l’aérodrome de Lann-Bihoué. La commune avait 3 400 hab. en 1968 (contre 4 300 en 1906) et a crû fortement depuis, passant par 6 000 hab. en 1982, en accueillant une part de la croissance lorientaise; elle a encore gagné un millier d'habitants entre 1999 et 2008. Son territoire est toutefois séparé de celui de Lorient par le finage de Quéven. Le maire est François Aubertin (UMP).

Guidel a un collège privé, un centre de postcure, un supermarché U (70 sal.); plusieurs lotissements de la banlieue de Lorient, et de nombreuses petites entreprises: salaisons et plats cuisinés SAG (Alimentaire de Guidel, 140 sal.), emballages plastiques (Axilone, 85 sal.), matériels électroniques Kannad (60 sal.), briquets (Sibjet, 40 sal.), menuiserie Plassart (40 sal.), cosmétiques DBA (40 sal.), pull-overs Grammatico (30 sal.), pièces pour planches à voile Nautix (25 sal.), enseignes lumineuses ACE (20 sal.); transports Delanchy (TRPTS, 100 sal.); revêtements Dupuis (20 sal.), travaux publics Colas (25 sal.); une ferme cidricole.


Quéven

9 040 hab. (Quévenois) dont 280 à part, 2 393 ha, commune du Morbihan dans le canton de Pont-Scorff, à 6 km NO du centre de Lorient sur l’axe de circulation vers Quimper. Elle est bordée à l’est par le Scorff et possède à l’ouest une part de l’aérodrome de Lann-Bihoué. Elle est en partie résidentielle et offre au nord un terrain de golf. Sur son territoire ont pris place un collège public et des entreprises de toutes sortes. Le secteur agro-alimentaire s'illsutre par une conserverie de légumes (Minerve, 60 sal., spécialités asiatiques), les arômes alimentaires V. Mane (50 sal.) et les plats précuisinés Valia (30 sal.) ainsi que des négoce de viandes (Sdel, 100 sal.), de surgelés (Sdal, 95 sal.), alimentaire (DGF Armor, 35 sal.); le reste de l'industrie se limite à atelier de pièces plastiques (Coriolis Composites, 25 sal.)

Quéven a un centre commercial avec des magasins Leclerc (45 sal.) et Leroy-Merlin (140 sal.); des négoces d'informatique pour officines pharmaceutiques (Pharmagest, 100 sal.), de quincaillerie et fournitures pour la marine (CMB, 90 sal.). Dans les services, le bâtiment et les transports, se signalent des entreprises de maintenance informatique (MMF, 45 sal.; EHLS, 25 sal.), un nettoyage (Omnium de l'Entretien, 65 sal.), les gardiennages SGS (40 sal.) et Ipsoss (25 sal.); plâtres et carrelages Carrel Nicol (45 sal.), installations thermiques Missenard Quint (35 sal.) et électriques JC André (25 sal.), transports Citerniers Bretons (105 sal.), Flech Courses (45 sal.), Mory (40 sal.). La commune avait 3 000 hab. dans les années 1960, et a crû rapidement jusqu’en 1990. Elle n'a gagné que 130 hab. de 1999 à 2008 (population totale), mais 460 en population municipale (sdc).