Canton de Lorquin

Lorquin

1 260 hab. (Lorquinois), 877 ha, chef-lieu de canton du département de la Moselle dans l’arrondissement de Sarrebourg, 11 km au SO de la ville, juste au-dessus du confluent de la Sarre et de la Sarre Blanche; elle fut Lörchingen pour les Allemands. Elle accueille un centre hospitalier spécialisé, avec un Centre national de documentation audiovisuelle en santé mentale (Cnasm) et un festival annuel Ciné-vidéo-psy; collège public. La population avait atteint 1 400 hab. en 1831 puis était descendue à 750 vers 1900; elle est remontée jusqu’à 2 200 en 1962 mais diminue depuis; elle a perdu 60 hab. de plus entre 1999 et 2008. La commune est le siège de la communauté de communes du pays des Deux Sarres, qui associe 19 communes et 7 100 hab.

Le canton a 7 000 hab. (6 700 en 1999), 18 communes, 21 091 ha dont 14 081 de bois; il est limitrophe de la Meurthe-et-Moselle et du Bas-Rhin, et aux trois quarts engagé dans le massif vosgien. Hattigny (200 hab., 1 314 ha dont 393 de bois), 6 km SSO de Lorquin, occupe l'angle sud-ouest du canton; son étang a attiré un Center Parc (610 sal.) et PV CP Resort (280 sal.). Aux abords du chef-lieu, Héming (500 hab., 369 ha), très excentrée à 5 km au NNO de Lorquin, est sur un carrefour de la N 4, la voie ferrée et le canal; cimenterie Holcim (140 sal., 1 300 000 t/an, modernisée en 2006). Juste au sud-est de Lorquin, Nitting (490 530 hab., 886 ha dont 485 de bois), au bord de la Sarre, à 8 km SSO de Sarrebourg, a une usine d’embouteillage d’eaux de table du groupe Castel (Alma, 60 sal.).

Les pentes du massif vosgien dans le canton se partagent entre trois communes. Abreschviller (1 540 Abreschvillois, 4 129 ha dont 2 983 de bois) est la plus peuplée et le nombre de ses habitants a beaucoup moins varié que celui de Lorquin. Le village, «station verte de vacances», s’étire sur près de 3 km au fond de la vallée de la Sarre proprement dite, 10 km au SE de Lorquin. La commune s’allonge sur 15 km jusqu'au Gros Mann à 986 m, à la limite de l’Alsace où elle atteint ainsi la forêt de Lutzelhouse; petit train touristique sur une ancienne voie forestière, sur 6 km jusqu’au hameau du Grand Soldat; centre de rééducation spécialisé; scierie Abreschviller Sciage (65 sal.), deux petits hôtels et un camping. La population de la commune s'est accrue de 230 hab. entre 1999 et 2008.

Saint-Quirin (900 hab. dont 90 à part, 5 334 ha dont 5 025 de bois) est à 12 km SSE de Lorquin, dans une petite vallée; au village est une Chapelle Haute du pèlerinage (13e s.); l’ancien prieuré de Lettenbach (chapelle) est 6 km au NE par une petite route, au-dessus d’Abreschwiller; le château de Lettenbach abrite une maison d’enfants spécialisée (85 places) avec institut de rééducation.; un petit hôtel et un camping. La commune a eu près de 2 000 hab. vers 1840 et se dépeuple encore (-70 hab. de 1999 à 2008). Son territoire s’étend vers le sud-est jusqu’à la limite départementale, à travers les vallées de la Sarre Rouge, affluent de la Sarre d’Abreschwiller, dont elle a la source; la route d’Abreschwiller au Donon (D 44), qui monte à 813 m, suit cette vallée. Le cours de la Sarre Blanche fixe la limite du ban communal à l’ouest.

Saint-Quirin partage donc la vallée de la Sarre Blanche (ou Blancrupt) avec la troisième commune, Turquestein-Blancrupt (23 Turquestinois, 3 004 ha dont 2 915 de bois), plus au sud à 450 m, dont les quelques maisons se dispersent en montagne, du moins dans les vallons de rive gauche de la Sarre Blanche; elle fut Türkstein sous les Allemands et Blancrupt n’a été ajouté qu’en 1961. Saint-Quirin et Turquestein forment ensemble une «station verte de vacances» mais Turquestein n'a pas d'hébergement touristique. La route qui vient de Sarrebourg par Saint-Quirin (D 993) emprunte la vallée jusqu’au Donon; les crêtes montent à 837 m au Chaume de Réquival.

En bordure du relief et de ces trois communes de montagne, deux autres communes, aux territoires plus restreints mais accidentés, font transition. Vasperviller (300 hab., 154 ha) est dans la vallée de la Sarre Rouge en aval de Saint-Quirin, mais tout près d'Abreschwiller, 9 km au sud-est de Lorquin. Lafrimbolle (220 hab., 1 072 ha dont 900 de bois) est dans un vallon affluent de la Sarre Blanche, au sud-ouest de Saint-Quirin et à 10 km au sud de Lorquin; elle a un cimetière militaire allemand.