Canton de Dornes

Dornes

1 350 hab., 3 949 ha dont 770 de bois, chef-lieu de canton du département de la Nièvre dans l'arrondissement de Nevers, 40 km SSE de la préfecture, en Sologne bourbonnaise; collège public, château du 16e s. La commune avait deux fois plus d'habitants en 1896, mais sa population, stabilisée de 1980 à 1999, s'est augmentée de 110 hab. ensuite.

Le canton a 4 400 hab. (4 200 en 1999), 9 communes, 26 758 ha dont 6 150 de bois; très étiré d'ouest en est sur 35 km, il va de la vallée de l'Allier à celle de la Loire, tout le long de la limite du département de l'Allier; nombreux bois, quelques étangs. Au SE, Lucenay-lès-Aix (1 100 hab., 5 505 ha dont 452 de bois), ancien pays de tuileries et fleurie (trois fleurs), a depuis 1964 une verrerie (Wheaton du groupe Alcan, 60 sal.) qui fait du verre étiré pour tubes et ampoules de pharmacie et cosmétiques; un gisement de charbon y a été découvert dans les années 1980 et pourrait être mis en exploitation pour alimenter la centrale thermique de Lucy; mais une demande en ce sens a été refusée en 2009 par les autorités, après quelques mouvements d'opposants.

Cossaye (800 hab., 5 117 ha dont 1 068 de bois) est un village avec quelques commerces de base à 12 km ENE du chef-lieu au bord de l'Acolin, affluent de la Loire, mais en perte de vitesse assez rapide (1 800 hab. en 1891, 1 100 en 1968, 930 en 1990); château des 18e et 19e s. Lamenay-sur-Loire (60 hab., 1 153 ha dont 198 de bois), 18 km ENE du chef-lieu à l'est de Cossaye, se tient entre la Loire et le canal latéral, à l'endroit où la Loire entre à nouveau dans la région, 12 km au SE de Decize; château du 19e s. en style Louis XIII; le nom de la commune était Lamenay tout court avant 1937; elle avait 260 hab. en 1906 et n'a cessé de se dépeupler depuis.