Canton de Messei

Messei

1990 hab. (Messéens), 1 321 ha, chef-lieu de canton du département de l’Orne dans l’arrondissement d’Argentan, 5 km au SE de Flers; restes de château féodal, chapelle des Roches. La bourgade est très étoitement liée à Flers avec laquelle elle partage des emplois, en particulier ceux de Faurecia (échappements pour automobiles, groupe Peugeot) qui y a une usine de 180 salariés (320 en 2005); travaux publics Manoury (35 sal.). La commune avait 920 hab. en 1936 (1 600 en 1876) puis sa population est montée à 2 000 (sdc) en 1982, avant de se tasser un peu.

Le canton a 7 600 hab. (7 300 en 1999), 10 communes, 13 537 ha dont 1 078 de bois; il touche au sud à la forêt d’Andaine et il est drainé par la Varenne et la Vée vers le sud (bassin de la Mayenne). Saint-André-de-Messei (560 Messendréens, 1 499 ha dont 314 de bois), juste au sud-est de Messei dont elle est séparée par la Varenne débutante, a une fabrique d'emballages en bois Technipal (25 sal.); son finage contient au SO le bois de Messei.

Plus au sud, La Ferrière-aux-Étangs (1 610 Ferrièrois, 1 093 ha dont 178 de bois), village-centre avec collège et centre de rééducation, à 6 km SSE de Messei, a jadis extrait le fer; la mine a été remise en exploitation de 1900 à 1970, puis fermée et noyée; transports PMG (30 sal.) et Courpris (25 sal.). La Ferrière avait environ 1 000 habitants dans la première moitié du 20e s., puis est montée à 1 700 dès 1962, s'est tenue ensuite à ce niveau mais a perdu une centaine d'habitants de 1999 à 2008.

Dompierre (350 Dompierrois, 856 ha), 3 km au SO de La Ferrière, a un musée du Fer et du fil et une petite industrie du bois (scierie Lafontaine, 60 sal.). La Coulonche (520 Coulonchois, 1 432 ha dont 250 de bois), à l’extrémité SE du canton à 12 km de Messei, mord un peu au sud sur la forêt d’Andaine; menuiserie Louise (25 sal.). Ces trois communes sont dans le Parc régional Normandie-Maine.

Le principal village à l’est du canton est Bellou-en-Houlme (1 100 Bellouins, 3 873 ha), à 10 km à l’est de Messei et 6 km à l’ouest de Briouze avec laquelle il partage les marais du Grand Hazé, au bord du Val du Breuil qui coule vers le NE et rejoint la Rouvre à Briouze. La commune avait 2 800 hab. au 19e s. et n’a cessé de se dépeupler qu’en 1990; elle a regagné 130 hab. entre 1999 et 2008. Toutes les communes du canton sont réunies dans la communauté de communes de la Haute Varenne et du Houlme, qui siège au chef-lieu.