Canton du Theil

Theil (Le)

1 980 hab. (Theillois), 953 ha dont 307 de bois, chef-lieu de canton du département de l’Orne dans l’arrondissement de Mortagne-au-Perche, 35 km au sud de Mortagne et à 10 km NNE de La Ferté-Bernard. Le nom est souvent Le Theil-sur-Huisne, mais cette appellation n'est pas officielle. La population communale augmente depuis le creux des années 1930 (930 hab.); elle était de 1 200 hab. en 1968. Le Theil est le siège de la communauté de communes du Val d’Huisne, qui correspond exactement au canton.Le bourg est dans la vallée de l’Huisne (rive droite) et sur la voie ferrée de Chartres au Mans; il a un collège et plusieurs gros employeurs.

Le principal est une grosse usine métallurgique d’emboutissage pour l’industrie automobile passée au groupe allemand Thyssenkrupp (Sofedit ex-Lebranchu, 970 sal.); les autres sont une papeterie de la Svenska Cellulosa (SCA Hygiene Products, 260 salariés, produits d’hygiène) qui reprend une part des productions abandonnées par la firme dans l’Oise et la Saône-et-Loire, et une usine de métallisation sous vide de pièces plastiques pour le bouchage des parfums et cosmétiques (MSV, 160 sal.).

Le canton, qui est le plus méridional de la région et qui est limitrophe de la Sarthe et de l’Eure-et-Loir, a 7 500 hab. (7 200 en 1999), 10 communes, 17 365 ha dont 1 967 de bois. À La Rouge (660 Rougiens, 1 174 ha), juste au NE du Theil, se trouve une cidrerie CSR ex-Pampryl (groupe Pernod-Ricard) de 65 emplois; château de Lorière (18e s.) avec parc, et manoir de la Gaubertière (15e-16e et 18e s.). Mâle (790 hab., 2 190 ha), 4 km à l’est du Theil, accueille une usine de plastiques pour emballage Boutaux (70 sal.) et la chaudronnerie GMM (90 sal.), et a gagné 90 hab. de 1999 à 2008; château de Launay (16e et 18e s.).

Saint-Hilaire-sur-Erre (610 hab., 1 512 ha), 9 km au NE du Theil, qui en a gagné 80 dans le même temps, partage avec Le Theil l’usine de la Svenska Cellulosa; fermes de pisciculture et d’élevage d’autruches, manoirs de l'Épinay (15e s.) et de Malaise (16e s.). Saint-Germain-de-la-Coudre (880 hab., 2 621 ha dont 233 de bois), 7 km au NO du Theil, a une autre imprimerie (Technigraphic, 70 sal.) et un traiteur (Gauthier, 70 sal.); sa population s'est accrue de 80 hab. après 1999; manoir de la Fresnaye (14e au 16e s.) et église inscrite du 15e s.

Au sud de l’Huisne, Céton (1 950 hab., 5 939 ha dont 289 de bois), 7 km SE du Theil, est à la fois la commune la plus méridionale de Basse-Normandie, et la plus étendue de toute la région; château de Beauvais (16e-17e s.), église classée des 11e et 16e s.; cartonnages Cazelles (45 sal.), maison de retraite (Neyret, 45 sal.). La population a augmenté depuis le minimum de 1975 (1 680 hab.) mais elle fut de 3 500 hab. au milieu du 19e siècle.