Canton de Courpière

Courpière

4 700 hab. dont 160 à part, 3 182 ha dont 787 de bois, chef-lieu de canton du Puy-de-Dôme dans l’arrondissement de Thiers, 16 km au sud de Thiers sur la Dore, au débouché de la vallée encaissée de la Dore dans la Limagne des varennes. Bourgade active, dotée d'un collège public et d'un collège-lycée privé, elle participe au bassin de Thiers mais avec ses ateliers propres: carton ondulé Celta (260 sal., groupe Rossmann), coutellerie Dassaud (20 sal.); la fabrique de couverts en inox Couzon, créée en 1947 et qui eut jusqu'à 700 sal. en 1992, a déposé son bilan en 2005; elle a été rachetée en 2006 par le néerlandais Amefa, et vend ses produits à Noirétable (Loire) en faisant fabriquer en Chine; Intermarché (45 sal.), installations électriques SCIE (50 sal.). La ville conserve le château de la Barge, à hautes tours rondes, galerie, parc et jardin renaissance. Sa population a assez peu varié en dépit d’un recul vers 3 500 hab. (sdc) au milieu des années 1950; elle baisse un peu depuis 1982 et a encore perdu une centaine d'habitants après 1999. La ville est le siège de la communauté de communes du pays de Courpière, qui correspond au canton.

Le canton a 8 200 hab., 10 communes et 20 915 ha dont 8 605 de bois et s’étend sur la partie septentrionale du plateau du Forez; il est dans le Parc Livradois-Forez et touche à l’est au département de la Loire, au sud aux gorges de la Dore. Son relief est accidenté; les gorges du Couzon, affluent de la Dore, ont dégagé un chaos de boules de granite dit vallée des Darots, lieu d’antiques légendes et, depuis 2004, d’interdictions de passage par le propriétaire privé. La contrée a été un lieu de particularismes, notamment autour de Vollore, où s’isolaient de fortes communautés familiales, les parsonniers.

On distingue Vollore-Ville (730 hab., 3 041 ha dont 1 385 de bois), 8 km au NE de Courpière, dotée des restes d’un gros château médiéval remanié au 18e s., avec une grosse tour et de beaux jardins, et Vollore-Montagne (350 hab., 2 122 ha dont 1 278 de bois), qui est 8 km au-delà et 300 m plus haut (850 m). À Olmet (140 hab., 1 555 ha dont 1 071 de bois), loin au SE et proche d’Olliergues (6 km), ruines du château de la Faye et forêt de hêtres. À l’extrémité occidentale du canton, la commune de Sermentizon (540 hab., 1 841 ha dont 538 de bois), 4 km à l’ouest de Courpière à 440 m, contient au nord le château d’Aulteribe, médiéval mais restauré au 19e s., avec parc. Augerolles (930 hab., 3 301 ha dont 1 416 de bois), 10 km au SE de Courpière, accueille la coutellerie Morel (20 sal.) et partage avec Aubusson-d'Auvergne (230 hab., 679 ha), 8 km à l'est du chef-lieu, un étang dans la vallée du Couzon, doté d'une base de loisirs.