Canton d'Erstein

Erstein

10 100 hab., 3 622 ha dont 1 007 de bois, ville et chef-lieu de canton du Bas-Rhin dans l'arrondissement de Sélestat, 22 km au SSO de Strasbourg. Cette ville de la plaine sur les bords de l'Ill, relais de la première couronne extra-urbaine de Strasbourg vers le sud, est traversée par la E 25, la voie ferrée, l'Ill et l'ancien canal. Elle est longtemps restée entre 5 000 et 6 000 hab., puis sa population a augmenté, surtout depuis 1970.La majorité municipale appartient à la liste d'union de la gauche (24 sièges sur 29); le maire est Jean-Marc Willer, divers gauche.

Centre de services avec un collège et un lycée polyvalent publics, un lycée professionnel agricole, un centre hospitalier avec hôpital rural et centre psychiatrique, un hypermarché Leclerc de 180 sal., Erstein est renommée depuis longtemps comme centre d'une riche petite région agricole (plaine d'Erstein, entre les rieds de l'Ill et de l'Andlau), aux sols de lœss, connue pour ses betteraves à sucre et ses tabacs. Elle conserve la seule sucrerie de la région (220 emplois), associée au siège de la sucrerie-rhumerie antillaise Marie-Galante (85 sal.) qui est une filiale; elle date de 1893 et reste indépendante; elle produit 100 000 t de sucre par an à partir de 500 000 t de betteraves et possède à Hochfelden une filiale de sauces et épices. Une unité de production d'éthanol (biocarburant) devrait ouvrir en 2007 avec un objectif de 80 000 t/an.

Erstein a aussi un grand établissement de distribution de boulonnerie-visserie du groupe allemand Würth (1 600 sal.), qui compte 48 000 salariés dans le monde, et un ensemble industriel diversifié: boulangerie industrielle et pâtes Argru (Armbruster-Grunberger, 230 sal.), produits d’hygiène des laboratoires BTT (Synerlab, 230 sal., belge), bijouterie OrEst (200 sal.), panneaux de bois et meubles Alsapan-Euremo (180 sal., groupe EPI), médicaments et cosmétiques Pharmaster (90 sal.). De moindre taille sont les produits chimiques Dow Chemical (ex-Stac, 35 sal.), carton ondulé Eurham (30 sal.), menuiseries Beyer (50 sal.) et Atalu (30 sal.), mécanique Erstein Engrenages (30 sal.), constructions métalliques Baumert (70 sal.), carrosserie Kapp (30 sal.), conditionnement Exel (35 sal.); travail temporaire Agri-Placement (85 sal.) et Geny (65 sal.); travaux publics Screg (Burger, 70 sal.), transports Erstein (75 sal.), routage RD (35 sal.).

La ville a quelques maisons anciennes, une gare, un échangeur de la N 83-E 25. La commune s'étend à l'est jusqu'au bord du Rhin en aval du barrage de Gerstheim et inclut une partie du bassin de compensation de Plobsheimoù aboutit le canal de décharge de l'Ill, qui commence juste en amont de la ville. Cet espace boisé contient le centre hospitalier spécialisé, la sucrerie et ses vastes bassins d'épandage au bord de l'ancien canal, l'urbanisation séparée de Krafft au croisement de l'ancien canal, et du canal de décharge, une petite zone d'activités jointive, un canal d'alimentation de l'Ill issu du Grand Canal de Gerstheim, un court tronçon du Grand Canal en aval du barrage de Gerstheim, plus la réserve naturelle en forêt au bord du fleuve.

Un «polder» de 600 ha a été mis en service en janvier 2004 pour servir de bassin de rétention des crues du Rhin, et peut stocker près de 8 millions de mètres cubes d’eau. Le finage s'étend moins loin vers l'ouest, où une autre zone industrielle a pris place près de l'échangeur de la N 83-E 25 et de la gare. Erstein anime une communauté de communes du pays d'Erstein (10 communes, 16 700 hab.); l'unité urbaine est de 10 400 hab. Le canton d'Erstein 23 500 hab. (22 400 en 1999), 14 communes, 13 527 ha dont 3 194 de bois); il s'appuie à l'est sur le Rhin (bief de Gerstheim), est traversé par la vallée de l'Ill et atteint à l'ouest le Bruch de l'Andlau.


Bolsenheim

440 hab., 435 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d'Erstein, 4 km à l'ouest du chef-lieu au bord de la Scheer. Son finage s'allonge du SE au NO, où il est en partie boisé. La population est fixe depuis 1975, au niveau des années 1820; elle s'était abaissée à 280 hab. entre 1930 et 1960.


Daubensand

380 hab., 387 ha, commune du Bas-Rhin à la pointe SE du canton d’Erstein, 12 km au SE de la ville. Le village-rue s'étire entre le Vieux Rhin et la Brunnwasser, autre ancien chenal du fleuve, tandis que les bords du Rhin sont occipés par la forêt domaniale de Daubensand, où a été tracé un sentier botanique. La population a plus que doublé depuis les 160 hab. de 1975. Le village a été fondé en 1720 sur une île du Rhin par des calvinistes suisses et le nom évoque un terrain sableux fréquenté par les pigeons.


Gerstheim

3 100 hab., 1 642 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 6 km au SE du chef-lieu et 25 km au sud de Strasbourg, au bord du Rhin; c’est le site d’une centrale hydraulique installée en 1967 sur un bief de 8 km, la première usine à bulbes horizontaux (6 groupes); elle est téléguidée depuis Kembs et comporte, outre les écluses à bateaux, une écluse à poissons et un tube à anguilles. Le barrage permet la traversée routière du Rhin à la pointe nord-est du territoire; vaste étang de gravière au sud; à l'ouest, le finage inclut une section du canal du Rhône au Rhin. La ville a un collège public; nettoyage Presta Service (35 sal.). La population déclinait légèrement depuis 1975, mais a regagné 250 hab. de 1999 à 2007.


Hindisheim

1 400 hab., 1 184 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 8 km au nord de la ville en bordure du Bruch de l’Andlau sur la rive droite de l'Andlau; elle est classée dans les «villages de charme» et «villages de caractère» pour ses maisons à pans de bois; le nombre d’habitants ne varie guère. Le finage, étroit au nord-est, s'élargit vers le sud-ouest, spécialement dans le Bruch.


Hipsheim

820 hab., 452 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 7 km au NNE de la ville, au bord du ried de l’Ill; institution pour enfants. La population augmente depuis 1975 (480 hab.). Le ban communal est compris entre l'Ill à l'est et la Scheer à l'ouest. Sa partie iccidentale est traversée par la voie ferrée et la voie rapide (N 83) qui a un échangeur à l'angle sud-ouest. La partie orientale du ban est boisée.


Ichtratzheim

300 hab., 309 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 8 km au nord de la ville, à 14 km du centre de Strasbourg, au bord du ried de l’Ill. Elle est traversée par la voie ferrée et la D 1083 (échangeur); le village est au bord de la Scheer et bordé à l'est par des bois du Ried.


Limersheim

590 hab., 558 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 7 km au nord de la ville au bord de la Scheer; transports Meyer (50 sal.); elle avait 400 hab. en 1962. Le finage s'étire du sud-ouest au nord-est à l'ouest de la Scheer, dont les sinuosités fixent sa limite orientale; route et voie ferrée le frôlent à l'est, sur le territoire de Nordhouse.


Nordhouse

1 600 hab. (Nordhousiens), 1 100 ha dont 260 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 4 km au nord de la ville sur la rive gauche de l’Ill. Elle se distingue par une vénérable société d’aviculture et quelques petites entreprises dont les fabriques de comptoirs de magasins Cops Check Out (65 sal.) et de jeux Siegel (25 sal.), la cartonnerie Pankarte (25 sal.); négoce d’appareils de mesure Vega Technique (40 sa.). Le nombre d’habitants est très stable depuis 150 ans, mais s’est accru de près de 200 hab. entre 1999 et 2007. Le village est doublé sur la rive droite par les lotissements et ateliers de Ploenlen; la partie orientale du finage est boisée dans le ried de l'Ill. À l'ouest, l'autoroute A 35 et la voie ferrée traversent le territoire communal et séparent Nordhouse de Limersheim. La limite occidentale de la commune suit les sinuosités de la Scheer.


Obenheim

1 400 hab., 799 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 9 km au SE de la ville dans le Ried, entre ruisseaux sinueux et petits bois; l'ancien canal du Rhône au Rhin traverse à l'ouest le finage; choucroutes Karst (20 sal.). L’usine de cassettes magnétiques Emtec du groupe britannique LGV, naguère à BASF avec 500 emplois, a fini par fermer après liquidation en 2005; elle avait alors 107 salariés. La population a augmenté de 170 hab. entre 1999 et 2007.


Osthouse

970 hab., 972 ha dont 280 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton d'Erstein, 2 km SSO de la ville près de l'Ill (barrage); château à douves («wasserbourg») des 15e-16e s, forêt dans le ried. Le village a un accès à la voie rapide N 83, qui traverse le finage au nord-ouest.


Schaeffersheim

810 hab., 396 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 2 km à l’ouest de la ville sur la route d’Obernai, en rive droite de la Scheer. La population a crû régulièrement depuis le 18e siècle; elle a augmenté d'une centaine d'habitants entre 1999 et 2007; menuiserie métallique Baumert (90 sal.).


Uttenheim

580 hab., 477 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 5 km OSO de la ville au bord de la Scheer; le finage est limité à l'ouest par le cours de la rivière; la population a augmenté de 50 hab. entre 1999 et 2007.


Westhouse

1 400 hab., 1 194 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton d’Erstein, 7 km au SO de la ville. Le village est au bord de la Scheer, rive gauche, et a une haute église néogothique de 1895. Le finage est imité à l'est par la Scheer et atteint au nord le cours de l'Andlau; la partie ouest est boisée et le hameau de Holzbad se tient à l'orée des bois, doté d'une chapelle romane Saint-Ulrich (12e s.) à l'emplacement d'anciens bains romains et où un petiti établissement thermal a servi jusqu'en 1990. La population a connu une sensible augmentation récente (950 hab. en 1982); mais elle se montait à 1 200 hab. dans les années 1880.