Canton de Wintzenheim

Wintzenheim

8 000 hab. dont 400 à part, 1 897 ha dont 911 de bois et 182 de vignes, chef-lieu de canton du Haut-Rhin en banlieue ouest de Colmar, dans la partie sud de l'entonnoir de la Fecht. Sa population était de 3 600 à 3 800 hab. entre 1876 et 1931; elle augmente lentement depuis (6 300 en 1975) et a gagné 400 hab. de 1999 à 2007. La ville a un éventail d’entreprises: tissage de velours DMC (90 sal.), imprimerie Freppel (80 sal., étiquettes de vins), constructions métalliques (BE, 65), curseurs pour textiles Bracker (75), chocolaterie Grimmer (30).

L'habitat est en deux parties bien distinctes. Le centre originel s'étire le long de l'ancienne route de Colmar à Gérardmer par Munster et le col de la Schlucht, à présent court-circuitée par une voie plus dégagée qui frôle la ville au nord (D 417). Il s'est entouré de lotissements et s'est agrandi surtout vers l'est sur la route de Colmar, et vers le sud-est où la jonction est faite avec Wettolsheim. Une secoonde urbanisation, complètement indépendante, est apparue dans une extension nord-est du ban communal, aux abords du Logelbach dans le quartier de ce nom, au carrefour de la voie rapide D 83 et de la D 11 qui relie Colmar à Turckheim; ce quartier excentré une gare sur la voie ferrée de Colmar vers la vallée de la Fecht, et un gros centre commercial entouré de magasins et de lotissements.

Le finage monte au sud-ouest sur les reliefs boisés qui portent la forêt domaniale de Wilsbach et les forêts communales de Wintzenheim, grimpant au rocher Turenne (632 m) et presque jusqu'au Stauffen à 827 m à sa pointe sud-ouest. En outre, il inclut toute la plaine de rive droite de la Fecht jusqu'à la hauteur de Walbach, incluant de ce fait le gros hameau de la Forge qui fait face à ce village et bénéficie d'une halte ferroviaire. Un autre arrêt est à mi-chemin du bourg, près du hameau de Saint-Gillees et du lycée agricole, sous Pflixbourg. La commune conserve ainsi les châteaux ruinés de Pflixbourg (puissant donjon circulaire du 12e s.) au-dessus de la Fecht face à Zimmerbach, et Hohlandsbourg (13e et 16e s.), très vaste, en restauration plus à l'est.

Le bourg a aussi de belles maisons anciennes, et organise un festival biennal de la musique mécanique. La commune est équipée d'un institut médico-pédagogique, d'un collège public, du lycée agricole du Pflixbourg et d'un lycée polyvalent.Le canton a 19 500 hab. (18 600 en 1999), 10 communes et 8 059 ha (3 101 de bois). Il flanque l'agglomération de Colmar au SO, allant de la crête du Hohnack et des Trois-Épis au ried de l'Ill, de part et d'autre de la basse vallée de la Fecht. Il compte notamment les sites de Turckheim, Wettolsheim, Éguisheim et Husseren, Vœgtlinshoffen avec Marbach.


Éguisheim

1 600 hab., 1 413 ha dont 374 de bois et 365 de vignes, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 4 km au SO de Colmar. C'est un village réputé et touristique du Vignoble, classé dans les «villages de charme», fleuri 4 fleurs et riche de nombreuses maisons anciennes; église romane à clocher de 1220 et beau portail ancien, circuit des remparts. Il s'est construit en rond au 13e s. autour d'un château octogonal; l'habitat récent s'est dispersé alentour, surtout côté nord dans la plaine. Son horizon vosgien est dominé par trois célèbres donjons en ruine, dits châteaux d'Éguisheim, à la limite de la commune de Husseren-les-Châteaux, avec laquelle elle partage les grands crus Eichberg (58 ha) et Pfersigberg (75 ha). Le ban communal va loin sur le relief, couvert par la forêt communale d'Éguisheim; il y atteint 751 m, le col de Stauffenmatt, et entoure ainsi complètement le petit finage d'Husseren. Vers l'est, il dépasse même le cours canalisé de la Thur. La voie ferrée et la D 83 passent à l'est du village; la route y a deux échangeurs; près de l'un d'eux sont l'auberge de Bellevue et quelques maisons. La commune fait partie du «pays du Brand» et du Parc régional des Ballons. La population est très stable depuis 150 ans.


Herrlisheim-près-Colmar

1 700 hab., 768 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 7 km au sud de Colmar dans la plaine, incluse dans le Parc régional. Le village, situé entre la rive gauche de la Lauch, la voie ferrée et la D 1 bis, fait figure de banlieue résidentielle; mais la commune compte aussi 200 ha de vignes de piémont à l'ouest, traversés par la D 83 à quatre voies, qui croise dans la plaine la D 1 par un échangeur complet; gare, installations électriques (Vincentz, 70 sal.) et chocolaterie Adam (30 sal., dragées), négoce de roues et roulettes Blickle (25 sal.), bétons Orsa (20 sal.). La population augmente depuis 40 ans (750 hab. en 1962), mais au ralenti depuis 1982 (1 500 hab.).


Husseren-les-Châteaux

510 hab., 120 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 5 km au sud de celle-ci et à 9 km au SO de Colmar. Elle est connue pour ses trois tours ruinées («les châteaux»), qui complètent un nom signifiant «maisons» (haüsern), mais qui sont à la limite du ban d'Éguisheim juste au-dessus du village d'Husseren. Elle partage avec Éguisheim les grands crus Eichberg (58 ha) et Pfersigberg (75 ha) et fait partie du Parc régional des Ballons; ses vignerons exploitent 147 ha de vignes, bien plus que la superficie totale de la commune dont une partie est néanmoins sur le relief boisé. Le ban communal, très réduit, est entièrement encerclé par celui d'Éguisheim. La population a augmenté d'une centaine d'habitants de 1999 à 2007.


Obermorschwihr

400 hab., 159 ha dont 105 de vignes, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 8 km de celle-ci dans le Vignoble et le Parc régional, juste au nord d'Hastatt; clocher à pans de bois, institution pour enfants. Elle avait 440 hab. en 1999.


Turckheim

3 800 hab. (Turckheimiens), 1 646 ha dont 857 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 6 km à l'ouest de Colmar au débouché de la vallée de la Fecht. Le nom dérive de Thüringheim, qui évoque un peuplement originaire de Thuringe; Turenne y battit les Impériaux en janvier 1675. La population est restée au-dessus de 2 400 hab. depuis les années 1870 et a atteint 3 600 en 1975 (sdc), variant peu depuis. Le bourg, qui figure parmi les «villages de charme» et les «villages de caractère», a un centre triangulaire dans l'ancienne enceinte et des restes de fortifications (porte du Brand), des maisons du 16e s., un musée animé du jouet et un musée de la Poche de Colmar; deux centres d'aide par le travail et un hôpital local.

L'habitat s'est fortement étoffé, occupant la totalité de la petite plaine de rive gauche et débordant largement sur la rive droite au miliu des vignes. Un autre lotissement et la cave cinicole sont en amont rive gauche, au débouché du vallon du Rotenbach. À l'extrémité orientale du finage, quelques maisons font partie de la banlieue de Colmar, au bord du Legelbach qui est une petite diffluence de la Fecht alimentée par un barrage en amont de la ville. Au sud, le finage a pour limite la D 417 et l'urbanisation de Wintzenheim. Au nord et à l'ouest il monte sur les reliefs boisés, atteignant au nord-ouest les Trois Épis, accessibles par les grands lacets de la D 11 et auxquels un tramway électrique menait jadis (1899-1932). Il atteint les pentes du Grand Hohnack tout à l'ouest, sur lesquelles il s'arrête vers 800 m.

La commune est très viticole, cultivant 350 ha de vignes, dont le grand cru du Brand (58 ha), sur arène granitique; sentier vinicole aménagé, cave vinicole depuis 1955. Elle accueille aussi un ensemble d'activités:: fonderie Staub (280 sal., siège), papeterie Matussière et Forest (papiers recyclés, passée de 240 à 70 sal.), constructions Olry Ernest (130 sal.), plâtres et cloisons Olry (40 sal.), maçonnerie Giamberini (30 sal.). Turckheim, Eguisheim et Husseren sont parfois désignées comme le pays du Brand, du nom de la colline et du grand cru de Turckheim.


Vœgtlinshoffen

560 hab., 399 ha dont 160 de bois et 176 de vignes, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 8 km au sud du chef-lieu dans le Vignoble et le Parc régional des Ballons. Le village est fleuri et partage avec Hattstatt le grand cru Hatschbourg (47 ha); un peu au nord-ouest sont des restes de l’abbaye de Marbach (musée, institut médico-pédagogique, spectacles Son et lumière). Le nom s’écrivait avec un seul f jusqu’en 1995. Il fut jadis Wogtthuishoffen. Le finage arrive en pointe à l'est aux premières maisons d'Obermorschwihr; il s'étire vers l'ouest sur le relief en dessinant un arc jusqu'au Stauffen (898 m). La population a augmenté de 80 hab. entre 1999 et 2007.


Walbach

930 hab., 545 ha dont 354 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 6 km OSO du chef-lieu, sur la rive gauche de la Fecht (val Saint-Grégoire). Le ban communal, inclus dans le Parc régional des Ballons, monte vers le nord-ouest dans le vallon du Walbach où il est dominé par le Grand Hohnack; quelques vignes, château du 14e s.; 500 hab. en 1960.


Wettolsheim

1 800 hab., 886 ha dont 249 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, juste au sud du chef-lieu dans le Vignoble et à 5 km du centre de Colmar, dans le Parc régional des Ballons. Elle a des restes gallo-romains, des ruines du château fort du Hagueneck, et surtout 450 ha de vignes dont deux grands crus (Steingrubler 23 ha et Pfersigberg 75 ha), plus une grosse usine de matériel de photocopie du groupe japonais Ricoh (1 070 sal.) et de moindres ateliers: constructions métalliques Muller-Rost (50 sal.), instruments de musique Saico (50 sal.), outillage Kisscut (20 sal.); installations électriques Gilg (30 sal.); pépinières; fête du vin en juillet. La population a crû depuis la guerre (1 200 hab. au milieu du 20e s.). Le ban communal monte à 688 m sur le relief au sud-ouest; il atteint à l'est la rive gauche de la Thur. L'usine Ricoh et la plupart des ateliers ont pris place dans la plaine à proximité de la voie ferrée, de la D 30 et de l'échangeur routier d'Eguisheim. Le ban communal monte à 688 m sur le relief au sud-ouest; il atteint à l'est la rive gauche de la Thur. L'usine Ricoh et la plupart des ateliers ont pris place dans la plaine à proximité de la voie ferrée, de la D 30 et de l'échangeur routier d'Eguisheim.


Zimmerbach

900 hab., 226 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Wintzenheim, 4 km à l’ouest du chef-lieu sur la rive gauche de la Fecht au débouché d'un vallon. La commune, viticole (31 ha de vignes), est incluse dans le Parc régional des Ballons et monte à l’ouest jusqu’au Honnack (976 m); maisons anciennes à colombage, base de randonnées. Le ban communal est très petit et n'englobe pas la totaité du vallon, dont toute la partie haute est dans le ban et sous la forêt communale de Turckheim.