Canton de Faucogney-et-la-Mer

Faucogney-et-la-Mer

620 hab. (Falconiens), 1 414 ha dont 945 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l'arrondissement de Lure, 25 km au NNE de Lure et 19 km à l'est de Luxeuil, dans la vallée du Breuchin et dans le Parc régional des Ballons; de l'ancien bourg castral il ne reste guère qu'une tour: les fortifications ont été rasées après le triomphe des Français, auxquels la ville comtoise avait résisté jusqu'en 1674. La ville organise un festival de musique baroque et abrite un entrepôt du groupe SEB (110 sal.).

Faucogney et La Mer ont fusionné dès 1806; la population communale atteignait alors 1 200 hab. et s'est lentement érodée depuis le milieu du 19e siècle; la perte entre 1999 et 2004 n'a toutefois été que de 16 habitants. Le village, qui a un collège public, est le siège de la communauté de communes des Mille Étangs, qui rassemble toutes les communes du canton.

Le canton a 4 000 hab., 16 communes et 19 171 ha dont 10 389 de bois; limitrophe du département des Vosges, il s'étend sur les pentes méridionales du massif, dans le pays des Mille Étangs. L'ensemble est assez boisé, et d'habitat dispersé. Le glacis se termine au sud par un talus rectiligne qui domine la vallée E-O du Breuchin et la plaine à étangs qui l'accompagne; des étangs d'origine glaciaire se trouvent aussi sur le plateau, à l'est du canton. Tout le canton, à l'exception de deux communes au sud-ouest, est inclus dans le Parc régional des Ballons.

Au NE, on accède à la vallée de la Moselle par le col du mont de Fourche (620 m) au-dessus de La Rosière (100 Rosaillons, 900 ha dont 409 de bois, à 580 m), Corravillers (210 Corrévrots, 1 120 ha dont 514 de bois) et La Longine (260 Longinois, 1 240 ha dont 728 de bois), un peu plus bas, où les établissements Gaio (45 sal.) fabriquent des meubles de cuisine. Le finage de La Longine monte au NO à 752 m aux roches de la Louvière et touche à la commune vosgienne du Val-d'Ajol. Celui de La Rosière monte à 790 m et inclut au NE le fort de Rupt, construit en 1875, qui domine l'ubac de Rupt-sur-Moselle (Vosges).

Beulotte-Saint-Laurent (70 Beulottais, 1 420 ha dont 696 de bois), 12 km ENE de Faucogney, occupe l'angle oriental du canton dans les Mille Étangs, aux sources du Breuchin. La commune avait 750 hab. en 1846 et s'est dépeuplée jusqu'en 1999. En aval de Faucogney au bord du Breuchin, Sainte-Marie-en-Chanois (210 Chanoisiens, 479 ha dont 222 de bois) accueille un atelier d’emballages plastiques (Knauf, 80 sal.). Un peu plus à l’ouest à 8 km de Faucogney dans la même vallée, Raddon-et-Chapendu (930 Raddonnais, 1 250 ha dont 774 de bois) englobe la forêt de Raddon; la commune, formée par fusion dans les années 1790, a eu 1 220 hab. en 1911, un minimum de 780 en 1982, et elle a gagné 80 hab. de 1999 à 2008.