Canton de Fresne-Saint-Mamès

Fresne-Saint-Mamès

490 hab. (Fresnois), 995 ha, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l’arrondissement de Vesoul, 30 km OSO de la ville et autant au NE de Gray, au bord de la Romaine, affluent local de la Saône; le nom était déjà fixé sur la carte de Cassini; sa population reste relativement stable à travers les décennies; église inscrite, en partie du 13e s.; parc de loisirs au Mont, au nord-ouest.

Le canton a 4 500 hab. (4 100 en 1999), 15 communes et 20 459 ha dont 8 924 de bois; limité au nord par le cours de la Saône, traversé par son petit affluent la Romaine, il s’étend sur le plateau jurassique et il est très boisé côté sud. Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur (1 030 hab., 3 512 ha dont 1 608 de bois), dont le nom témoigne d’un patient regroupement d’anciens villages, est proche de Gray (9 km) à 18 km OSO de Fresne dans la plaine de la Saône: elle fut successivement Beaujeux, puis Beaujeux-et-Pierrejux (1807), Beaujeu-Saint-Vallier-et-Pierrejux (1807), et a encore fusionné avec Quitteur, au nord en bordure de Saône, en 1972. On y voit un donjon, une église des 12e-13e s. et les restes classés d’une forge des bords de Saône, avec un haut fourneau de 1812; la commune englobe au SE la forêt de la Belle Vaivre et abrite un centre de convalescence. Elle s'est accrue de 280 hab. (+37%) entre 1999 et 2008.

Frétigney-et-Velloreille (670 Fretins, 2 202 ha dont 1 213 de bois), 11 km au SE du chef-lieu sur la route de Vesoul à Gray, a gagné 40 hab. dans le même temps; elle a des restes d’une abbaye cistercienne et le grand bois de l’Abbaye, ainsi qu’un atelier de fermetures du groupe Mischler-Sopreca (100 sal.); grotte dans le bois du Vermot au sud de la commune.

Le nord du canton est tenu par Soing-Cubry-Charentenay (450 Soignots, 2 863 ha dont 1 000 de bois), dont le village principal est sur la rive gauche de la Saône; transports SNTF (55 sal.); la fusion des trois communes est de 1972; la population de la seule Soing était tombée de 970 hab. en 1802 à moins de 300 en 1968; la nouvelle commune a gagné 50 hab. de 1999 à 2008.

Vellexon-Queutrey-et-Vaudey (510 Vellexonnais, 2 498 ha dont 840 de bois) lui fait suite à l’ouest, au confluent de la Saône et de la Romaine, 6 km au NO de Fresne. La fusion et le nom actuel remontent ici à 1806; la commune avait dépassé 1 100 hab. au 19e s. Seveux (450 Ségobodiens, 1 689 ha dont 965 de bois) est sur la rive gauche de la Saône, face à Savoyeux; travaux publics Screg (25 sal.). Le canton a le respect des noms d’anciennes communes et cultive l’art des noms très composés…