Canton de Gueugnon

Gueugnon

8 100 hab. (Gueugnonnais) dont 350 à part, 2 851 ha dont 373 de bois, chef-lieu de canton de Saône-et-Loire dans l’arrondissement de Charolles, 27 km ESE de Montceau-les-Mines, au bord de l’Arroux. La ville, située dans le fossé de Digoin-Montceau, à la limite NO au pied de l’escarpement de faille, est célèbre pour sa métallurgie et parfois pour son équipe de football. La société Arcelor Stainless (ex-Ugine, au groupe Mittal), héritière d’implantations remontant à 1724, fait du laminage à froid et des tôles inoxydables avec 1 100 employés (1 600 en 2005) et la ville en dépend largement; ingénierie Arcelor (20 sal.); mécanique CMI Stimec (40 sal.) et articles métalliques CMI (25 sal.); emballages en bois (Planère Emballages, 30 sal.). Gueugnon a en outre un nettoyage industriel (NetExpress, 470 sal.); supermarchés Auchan (100 sal.) et Intermarché (25 sal.); comptabilité Auditis (25 sal.); transports Rave (180 sal.), maçonnerie PBTB (25 sal.), couverture Rialin (20 sal.), travaux publics Axima (Screg, 30 sal.); le club de football emploie 55 personnes.

La ville a une zone de loisirs, un musée de plein air de sculptures monumentales édifiées en 1987-1991, un archéosite sur le carreau d’une ancienne usine de céramique; deux collèges publics, un centre de formation d’apprentis agricoles. Une usine de traitement de l’uranium y a fonctionné de 1955 à 1980, alimentée par la mine de Grury; le site conserve des rejets. La population de la commune, qui était de 3 800 hab. en 1900 et 5 000 dans les années 1930, a constamment augmenté jusqu’en 1975 (10 700 hab. sdc) mais diminue depuis et a perdu 800 hab. de 1999 à 2008. La communauté de communes du Pays de Gueugnon, très légèrement différente du canton, associe 9 communes (11 600 hab.).

Le canton a 11 500 hab. (12 400 en 1999), 9 communes, 24 108 ha dont 4 968 de bois; il est traversé du nord au sud par la vallée de l’Arroux, et d’ouest en est par la route de Moulins à Montceau-les-Mines. Sa moitié nord-occidentale est sur le massif ancien; à Neuvy-Grandchamp (830 hab., 4 964 ha dont 839 de bois), 10 km à l’ouest de Gueugnon, musée charolais de la machine agricole, étangs et château de Lavaux (18e s.); installations électriques Sobeca (20 sal.). La commune, qui était Neuvy tout court avant 1891, avait alors 1 500 hab.; sa population s’est maintenue un peu au-dessus de 1 000 de 1931 à 1990, puis a nettement baissé. Au sud du canton, Rigny-sur-Arroux (620 hab., 4 817 ha dont 1 378 de bois), à 8 km de Gueugnon et 9 km de Digoin, a un atelier de mécanique pour équipement industriel (Laurent, 100 sal.).