Canton de Tuffé

Tuffé

1 620 hab. (Tufféens), 2 466 ha dont 325 de bois, chef-lieu de canton de la Sarthe dans l’arrondissement de Mamers, 32 km au sud de la ville et autant à l’ENE du Mans. Le village, «station verte de vacances», est dans un vallon affluent de la vallée de l’Huisne, où a été aménagée une base de loisirs avec un étang de 10 ha; château de Chéronne (1540) au nord (site classé de 63 ha), train touristique Transvap de Connerré à Bonnétable.

L’entreprise Decotec (200 sal.) confectionne depuis 1980 des objets en fonte, bois et plastique pour salles de bain (marque La Buanderie); la papeterie CGMP (170 sal.) fabrique des produits d’usage sanitaire et domestique; fonderie d’aluminium Alroc (30 sal.). La population communale augmente un peu depuis 1980, où elle était inférieure à 1 300 hab.; elle s'est accrue d'une centaine d'habitants de 1999 à 2009.

Le canton a 7 600 hab. (6 300 en 1999), 13 communes, 14 331 ha; il est traversé par la vallée de l’Huisne, axe d’un couloir où passent l’autoroute Océane, la N 23 et la voie ferrée Paris-Brest. Dans ce couloir, Beillé (520 Beilléens, 848 ha dont 177 de bois), 4 km au sud de Tuffé, a une gare sur la grande voie ferrée et y avait un dépôt ferroviaire de bifurcation, qui sert de musée du chemin de fer; la commune a gagné 120 hab. de 1999 à 2009 (30%). En amont, Sceaux-sur-Huisne (600 Scelléens, 1 176 ha) a une grosse usine de charcuteries (rillettes) de la société Bahier (380 sal., du groupe coopératif sarthois de la Socopa) dont l’adresse apparaît parfois à Connerré; elle s'est accrue de 140 hab. depuis 1999 (+25%).

À l’ouest du canton, La Chapelle-Saint-Rémy (900 Capelloremyens, 1 920 ha dont 351 de bois) est un village-rue dans un environnement boisé, avec une fabrique de mobilier urbain en bois (France-Urba, 35 sal.) et une population en croissance, qui a gagné 150 hab. (+20%) entre 1999 et 2009. Au nord du canton, Prévelles (220 150 Prévellois, 481 ha), 5 km au NNO de Tuffé, a une gare sur la voie touristique Connerré-Bonnétable et un petit musée dit maison du Potier; elle compte 70 hab. de plus qu'en 1999.

La Bosse (120 Bosséens, 1 075 ha dont 340 de bois), 7 km NNE de Tuffé, abrite le château de Mondragon, dans un site classé de 20 ha. Boëssé-le-Sec (640 Boësséens, 1 176 ha), 4 km ENE de Tuffé, dispose d’une gare sur la voie ferrée Paris-Le Mans, près de laquelle est l’usine de cuivre centenaire Maurice Lego (120 sal.), souvent associée à La Ferté-Bernard mais située à 9 km au SO de la ville; elle a gagné 40 hab. après 1999.

Tout au sud du canton, Le Luart (1 370 Luartais, 1 223 ha dont 247 de bois), 8 km SE de Tuffé, a une entreprise de construction des Maisons Lelièvre (LCM, 170 sal.), assortie de plusieurs établissements spécialisés du même groupe: couverture et charpente SCC (50 sal.), plâtrerie SPI (45 sal.), négoce de matériaux Sopromo (40 sal.), peinture et vitrerie SPO (40 sal.), menuiserie STBI (30 sal.); plus un institut médico-pédagogique et un imposant château des années 1840 qui, avec son parc, forme un site classé de 46 ha. Bel exemple de certaines traditions locales, il appartient à la famille Le Gras du Luart, dont le chef actuel, Roland du Luart, est sénateur et ancien président du Conseil général de la Sarthe, ainsi que de la communauté de communes de l’Huisne sarthoise et du pays du Perche sarthois, qui tous deux siègent à La Ferté-Bernard… La commune s'est accrue de 310 hab. entre 1999 et 2009 (+29%).