Canton de Fauville-en-Caux

Fauville-en-Caux

2 200 hab. (Fauvillais) dont 65 à part, 811 ha, chef-lieu de canton de Seine-Maritime dans l’arrondissement du Havre, 15 km au NE de Bolbec et 15 km au NO d’Yvetot, au centre d’une étoile de routes. C’est une bourgade fleurie (3 fleurs) avec services et commerces, un collège public, un centre de formation professionnelle horticole; bétons Guilbert (25 sal.), travaux publics Denise (30 sal.), supermarchés U (50 sal.) et Carrefour (20 sal.); négoce de quincaillerie Gaudu (25 sal.). Le nom était Fauville tout court jusqu’en 1920; la population était alors d’environ 1 200 hab. et a crû ensuite, surtout après 1970; elle a encore gagné 130 hab. de 1999 à 2008. Le bourg est le siège de la communauté de communes Cœur de Caux, un peu plus étendue que le canton: elle réunit 22 communes et 9 200 hab.

Le canton a 8 700 hab. (8 000 en 1999), 18 communes, 11 128 ha dont seulement 165 de bois; il est traversé par l’A 29, qui a un échangeur à Bermonville (470Bermonvillais, 741 ha), 4 km au SE de Fauville; Bermonville a une petite fabrique de matériel agricole (Anselin, 20 sal.) et a gagné une centaine d'habitants de 1999 à 2008. Alvimare (500 Alvimarais, 673 ha), 7 km SSE du chef-lieu sur la route d'Yvetot à Bolbec (D 6015 ex-N 15), se signale par la chapelle et la croix des Blanques à l'est (16e et 15e s.), un château au village; travaux publics Leconte (25 sal.).

Cléville (170 Clévillais, 547 ha), juste au nord d'Alvimare et 4 km au SSE du chef-lieu, est traversée par l'A 29; négoce d'aliments du bétail Novial (200 sal.). Yèbleron (1 390 Yèbleronnais, 1 039 ha), 4 km au SO de Fauville, est un gros village dont le nom, d’origine scandinave, désigne une pommeraie (racine iablo comme dans les langues slaves); autocars Fauvillais (20 sal.). Normanville (590 Normanvillais., 935 ha) est à 4 km au nord de Fauville et a un château du 18e s. à l'ouest (la Foye).