Canton de Saint-Saëns

Saint-Saëns

2 540 hab. (Saint-Saennais), 2 550 ha dont 934 de bois, chef-lieu de canton de Seine-Maritime dans l’arrondissement de Dieppe, 36 km au NNE de Rouen. Située dans la haute vallée de la Varenne, à l’extrémité de la forêt d’Eawy dont elle contient une partie, la bourgade est proche de l’échangeur de bifurcation des autoroutes A 28 et A 29, et y a un accès, avec un péage, ainsi qu’un parc d’activités. Elle dispose d’un collège public et d’un éventail de services assez complet, dont un supermarché Carrefour (25 sal.), ainsi que de petites entreprises dont les installations électriques Tranel (30 sal.). Un terrain de golf s’est installé au domaine de Vaudichon, au NO du bourg, et emploie 25 salariés; la partie agricole de la commune a une spécialité de gros chou de bonne conservation.

La ville de Saint-Saëns doit son nom au moine irlandais Saen (en gaélique ancien, il correspond au prénom Jean) qui, vers l’an 675, fonda un monastère sur les rives de la Varenne, en lisière de la forêt d’Eawy, d’où naquit le bourg qui porte depuis son nom. Le s final est une adjonction récente apparue au 17e siècle. La population communale fluctue depuis deux siècles mais en restant à peu près au même niveau; elle a toutefois perdu 40 hab. entre 1999 et 2008. Le bourg est le siège de la communauté de communes Saint-Saëns-Porte de Bray, qui réunit 15 communes (8 300 hab.).

Le canton a 8 400 hab. (7 500 en 1999), 15 communes, 15 688 ha dont 2 596 de bois; il déborde un peu à l’est dans le fossé du Bray du côté de Sommery (760 Sommerois, 2 139 ha dont 279 de bois), qui est à 8 km ONO de Forges-les-Eaux et englobe le bois de l’Abbaye, dont le nom fait référence à l’ancienne abbaye de Beaubec; la commune a gagné 90 hab. entre 1999 et 2008.

À Montérolier (530 Monastériens-Olivétains, 1 170 ha), 7 km au SE de Saint-Saëns sur le plateau des sources de la Varenne, on visite le jardin du Mesnil (érables, arbustes et vivaces); une bifurcation ferroviaire est partagée avec Buchy au sud de la commune; la voie ferrée est-ouest vers Motteville (canton de Yerville) est en cours de rénovation par RFF (Réseau ferré de France) afin de faciliter le contournement de Rouen par les trains de fret du Havre.

Bosc-Mesnil (280 Bosc-Mesnillois, 937 ha), 5 km ESE du chef-lieu, a une aire de service de l'A 28 (station Total, 25 sal.). Au nord de Saint-Saëns à 5 km NNE, Ventes-Saint-Rémy (240 hab., 612 ha dont 482 de bois) occupe une petite clairière bien fermée dans la forêt d’Eawy; site archéologique gallo-romain.