Canton du Petit-Quevilly

Petit-Quevilly (Le)

22 200 hab. (Quevillais), dont 330 à part, 435 ha, chef-lieu de canton de Seine-Maritime dans l'arrondissement de Rouen, juste au SO de la préfecture sur le lobe de rive gauche de la Seine, mais à l'écart du fleuve dont les installations portuaires sont dans la commune de Rouen. Le territoire est traversé par une ligne de métro et une voie rapide; il accueille de nombreuses installations sportives et culturelles, ainsi que plusieurs espaces verts, dont le parc des Chartreux; une église à fresques du 12e s.; une scène nationale de théâtre, deux collèges et deux lycées professionnels publics, un centre hospitalier public (180 lits). Le grand ensemble Saint-Julien-les Bruyères est classé en zone urbaine sensible, ainsi que la zac Nobel-Bozel un peu plus au nord.

Deux espaces d’activités réunissent des usines au nord-ouest le long du port de Rouen, dont la zone industrielle des Patis, et au sud près des Chartreux, où ont été aménagés un «Actipôle» des Chartreux et un «Technosite» des Bruyères, proches de l’hôpital et d’un lycée. La commune compte 8 500 emplois. Parmi les principales entreprises industrielles: Areva (480 sal., ex-Alstom, transformateurs), Masselin (ressorts, 150 sal.), mécanique Endel (95 sal.), Inoxyda (fonderie d’alliages, 55 sal.), métallerie Semti (40 sal.), mécanique Lefébure (50 sal.); boucherie Hélie (35 sal.), boulangerie Catel (35 sal.). La fonderie de zamak et métaux légers Sigre (groupe Arche, 110 sal.), lointaine héritière des anciennes usines Prestil (fermeture Éclair) a fermé fin 2005.

De nombreuses sociétés sont dans les services, transports et travaux publics: installations électriques Snef (75 sal.), Ariel (75 sal.), IIE (Actemium, 60 sal.), Cegelec (30 sal.); génie thermique Hervé (35 sal.); ingénierie OTV (35 sal.), informatique Capgemini (50 sal.); constructions Eiffage (280 sal.), Gagneraud (220 sal.), Millery (110 sal.), maçonnerie Sauvage (60 sal.), peinture Fourmy (50 sal.), isolation NLM (35 sal.) et Adenorm (30 sal.); travaux publics Eiffage Maritime (150 sal.), L'Auxiliaire du Terrassement (90 sal.); nettoyages Onet (380 sal.), Derichebourg (230 sal.) et Clinitex (50 sal.), nettoyage des ordures Ipodec (Veolia, 50 sal.) et traitement des eaux usées Bachelet-Bonnefond (Veolia, 50 sal.); gardiennages Securitas (190 sal.) et SPGO (60 sal.)

La commune a un Intermarché (25 sal.), un Jardiland (30 sal.); analyses de produits agricoles SGS Agri Min (80 sal.), services aux entreprises Sega (60 sal.), immobilier Seine Habitat (60 sal.); transports urbains Veolia (190 sal.); transports SDV (130 sal.), Lemonnier (130 sal.), Normandie Course (40 sal.), Rouen Courses (35 sal.), STC (30 sal.), UPS (30 sal.). Le canton correspond à la commune. Celle-ci avait déjà 13 000 hab. en 1900; elle est graduellement montée à 22 800 en 1968 et s’en est tenue à peu près là depuis mais aurait perdu 400 hab. de 1999 à 2008. Le maire est Frédéric Sanchez, fonctionnaire, socialiste.