Canton de Lezay

Lezay

2 100 hab. (Lezéens ou Lezayens), 4 563 ha dont 594 de bois, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l'arrondissement de Niort, 42 km ESE de la préfecture; la bourgade est au contact d'une champagne et de la bande de sables sidérolithiques de Melle où subsistent des bois. C'est un ancien et solide marché aux veaux et autres bestiaux: il se dit le premier de France pour les chèvres et chevreaux, 2e pour les veaux et 3e tous animaux confondus; musée d'arts et traditions le Chaboussant, collège public, établissement pour handicapés, Intermarché (25 sal.), marbrerie (20 sal.). La population communale s'est toujours tenue entre 2 000 et 2 700 hab. au cours des deux derniers siècles, avec un maximum en 1891 et un minimum en 1975.

Le canton, limitrophe du département de la Vienne, a 5 700 hab., 10 communes, 23 660 ha dont 1 615 de bois. Ses communes forment la communauté de communes du Lezayen, dont le siège est au chef-lieu. Rom (810 Romains, 5 238 ha dont 586 de bois), à l'est du canton à 12 km ENE de Lezay, s'est révélé un site archéologique majeur depuis la découverte du site gallo-romain de Rauranum, qui se trouvait à la bifurcation de voies romaines de Poitiers vers Saintes et vers Angoulême, et dont des chemins ruraux rectilignes suivent encore le tracé; fouilles, musée archéologique. Le village a aussi une église romane du 11e s. et un atelier des Musiqueux de la Fiole (musiques anciennes), une menuiserie (Pelletier, 25 sal.). À la pointe orientale de la commune, la Dive, qui a ses sources à l'ouest de Lezay, se perd dans un gouffre près du hameau des Éclouzettes; on suit sa vallée sèche jusqu'au hameau du Tuffeau, à l'est de Rom, au-delà duquel elle réapparaît tout près de Couhé. La commune empiète au nord sur la forêt domaniale de Saint-Sauvant.

Vançais (260 hab., 1 699 ha), 8 km au NE du chef-lieu, conserve une église du 12e s., un temple du 19e et deux châteaux du 16e au 19e s.; elle partage au sud avec Rom le gouffre des Éclouzettes. À Messé (160 hab., 1 231 ha), 4 km au sud de Rom, se dresse encore le donjon de la Roche-Élie (12e-13e s.). Saint-Coutant (270 hab., 1 194 ha), 4 km au sud de Lezay, a un château du 13e siècle à Germain. Sepvret (490 hab., 1 701 ha), 8 km au NO de Lezay sur le plateau de Melle, est à la source de la Sèvre niortaise.

La plaine de Lezay est une plaine d'environ 25 km de long et une douzaine de large, dans des marnes du jurassique supérieur sur substrat de calcaires du jurassique moyen, conservées grâce à l'affaissement d'un compartiment de la couverture sédimentaire; elle est en effet dominée à l'ouest par un long mais bas talus linéaire, de 30 ou 40 m au mieux, associé à une faille, qui va de La Motte-Saint-Héray à Sauzé-Vaussais et qui termine le bas plateau calcaire du pays de Melle. Elle offre des paysages ouverts de «champagne», entourés à l'est par le semi-bocage des Terres rouges.