Canton d'Hallencourt

Hallencourt

1 420 hab. (Hallencourtois), 2 055 ha, chef-lieu de canton de la Somme dans l’arrondissement d’Abbeville, 17 km au SSE d’Abbeville sur le plateau du Vimeu; le bourg a quelques commerces et services mais pas de collège; grosse fonderie Favi-Le Laiton injecté (410 sal., fourchettes de boîtes de vitesses et compteurs à eau). Le finage contient au nord-est le hameau de Wanel; à l'ouest celui d'Hocquincourt, anciens chefs-lieux de communes fusionnées en 1972, avec respectivement 100 et 140 habitants. La commune a eu plus de 2 000 hab. en 1894; sa population était descendue à 1 100 dans les années 1950 et 1960, s’est élevée à 1 400 en 1982. La communauté de communes de la région d’Hallencourt compte 18 communes et 8 700 hab.

Le canton a 7 700 hab. (7 100 en 1999), 16 communes, 13 315 ha; il empiète au NE sur la vallée de la Somme. Au bord de celle-ci, Longpré-les-Corps-Saints (1 700 Longiprates, 806 ha), 10 km ENE du chef-lieu, au confluent du ruisseau d’Airaines et à l'extrémité orientale du canton, a une gare, le collège du canton et une fabrique de peintures et vernis Prospa (Vimo, 150 sal., groupe français Materis); elle a gagné 120 hab. de 1999 à 2008. Fontaine-sur-Somme (540 Fontenois, 1 518 ha), 6 km au NE d’Hallencourt, a gagné 70 hab. dans le même temps; le village est au débouché d'un vallon qui entame le versant méridional de la Somme. La commune a de larges étangs de tourbières dans la vallée, et propose à la visite les jardins du château de Vieulaines (18e s., en brique et pierre), avec terrasses et miroir d’eau; l'église Saint-Riquier, du 15e s., est classée; le village de Vieulaines a été réuni à Fontaine dans les années 1790.

Liercourt (360 hab., 553 ha), 2 km à l'ouest de Fontaine, aligne ses maisons au pied du coteau; son église est classée. Érondelle (520 Érondellois, 400 ha) se tient au milieu de la plaine de la Somme; son finage contient sur le plateau le hameau de la Renardière au sud-ouest, des restes archéologiques d'un «Camp de César», ancien oppidum au sud-est. La commune a été créée en 1875 à partir de Bailleul, avec 410 hab.; elle a gagné 80 hab. de 1999 à 2008. Sorel-en-Vimeu (220 Sorelots, 409 ha) est au sud de Liercourt à 3 km NE d'Hallencourt, Bailleul (260 Baillotins, 1 406 ha) à 4 km au SO d'Érondelle dans un vallon qui comprend aussi en aval le hameau de Bellifontaine, intégré vers 1790.

Allery (800 Allérois, 1 307 ha dont 202 de bois), au sud-est du canton à 4 km SE du chef-lieu, est dans un vallon qui descend vers Airaines; église classée, anciens tissages, fabrique de présentoirs Bacquet (30 sal.); la commune a gagné 40 hab. après 1999. Sur le plateau à l'ouest d'Hallencourt, Citerne (270 Citernois, 640 ha), 5 km OSO d’Hallencourt, a une fabrique de présentoirs publicitaires (SNC Cymboliste, 40 sal.), un château du 18e s. et le vieux moulin-manoir-ferme d’Yonville. Sa voisine Frucourt (140 hab., 527 ha), 2 km au NO, abrite une fabrique d’étiquettes (Picourt, 40 sal.) et les restes d’un autre moulin, en briques et cylindrique, avec cadran solaire.

Doudelainville (280 Doudelainvillois, 499 ha) a une église inscrite du 14e s.; depuis 2006, son territoire partage avec Fresne-Tilloloy (canton d'Oisemont) et Saint-Maxent (canton de Moyenneville) le parc de 5 éoliennes du Fonds de Fresnes (10 MW, société Theolia). Huppy (800 Huppinois, 1 081 ha), 11 km ONO d’Hallencourt et 11 km SSO d’Abbeville, est la commune la plus occidentale du canton, traversée à l'ouest par l'A 26; elle a ouvert un musée d’autrefois; château des 16e-17e s., église classée.