Canton de Rabastens

Rabastens

5 100 hab. (Rabastinois), 6 629 ha dont 332 de bois, chef-lieu de canton du département du Tarn dans l'arrondissement d'Albi, 19 km au SO de Gaillac sur la rive droite du Tarn. La ville a de notables restes des remparts; église gothique des 13e-14e s., musée d'art et d'histoire du pays Rabastinois, beau château de brique de Saint-Géry (14e et 17e-18e s.) au bord du Tarn en amont, à 4 km du bourg; petit lac des Auzerals avec site de loisirs.

Rabastens a un collège public et participe activement au vignoble tarnais (266 ha de vignes, cave coopérative); la cave, qui date de 1953, compte 240 coopérateurs (1 300 ha de vignes, 80 000 hl) et 25 employés; Intermarché (30 sal.), recyclage de textiles (SRCE, 35 sal.). La commune comptait plus de 6 000 hab. au début du 19e s., et encore 4 700 en 1900; sa population augmente légèrement depuis 1982 (3 800 hab. sdc). Elle a regagné 800 hab. entre 1999 et 2009.

Le canton a 8 800 hab. (7 500 en 1999), 6 communes, 15 796 ha dont 1 582 de bois; il est limitrophe de la Haute-Garonne; il s’étend assez largement dans les collines du Terrefort au NO, notamment par la commune de Grazac (500 Grazacois, 3 202 ha dont 674 de bois), dont le village est à 6 km NO du chef-lieu et qui a plusieurs petits lacs collinaires; mais il a aussi une partie de la plaine du Tarn sur la rive gauche; Grazac est sortie de Rabastens en 1832 et avait alors plus de 1 000 hab.; elle croît un peu depuis le minimum de 1975 (310 hab.) et a augmenté de 80 hab. depuis 199Coufouleux, plus peuplée, fait face à Rabastens. La communauté de communes du pays Rabastinois correspond au canton plus la commune voisine de Giroussens (7 communes, 9 800 hab., 19 900 ha).


Coufouleux

2 280 hab. (Coufouléens), 2 716 ha dont 146 de vignes, commune du département du Tarn dans le canton de Rabastens, de l’autre côté du Tarn juste face à Rabastens, dont elle complète ainsi l’agglomération. La commune va au SO jusqu’au confluent de l’Agout et du Tarn, d'où elle tire son nom. L’autoroute A 68 passe à sa limite orientale; un échangeur a fixé le parc d’activités des Massiés, où travaillent notamment l’atelier de préfabriqués métalliques BPM (Bâtiments professionnels modulaires, 30 sal.), l’atelier de mécanique de précision Frayssinet Aéro (50 sal.) et le cariste Rabastens Tourisme (20 sal.); la boulangerie de la SNP a disparu en 2010, avec 80 salariés. La population communale croît depuis les années 1950 où elle était de 1 100 hab.; elle a gagné 180 habitants de 1999 à 2009.