Canton d'Aixe-sur-Vienne

Aixe-sur-Vienne

5 570 hab. (Aixois), 2 285 ha, chef-lieu de canton de la Haute-Vienne dans l’arrondissement de Limoges, à 11 km OSO de la préfecture, sur la rive gauche de la Vienne, au confluent de l’Aixelle et face au confluent de l’Aurence; gare sur la voie vers Saint-Junien, pont de la N 21, collèges public et privé, parc de loisirs des Roches Bleues, un terrain de camping (60 places); institut pour aveugles (Apsah, 60 sal.). La population communale était de plus de 3 700 hab. vers 1880; elle s’était abaissée à 3 300 dans les années 1930, puis a progressé jusqu’en 1990; elle a regagné 150 hab. de 1999 à 2004. Aixe est le siège de la communauté de communes du val de Vienne, qui correspond exactement au canton.

La ville fabriqua de la dentelle, puis de la porcelaine; il lui en reste la fabrique Imerys Tableware (ex KPCL, Kaolins et pâtes céramiques du Limousin, 50 sal.) et BV Porcelaine (ancienne Manufacture du Lys Royal, 20 sal., devenue Maison de la Porcelaine); s’y ajoutent deux ateliers de menuiserie, Guillaume (35 sal.) et SCAL (20 sal.), un de mécanique (Les Ateliers Modernes, 35 sal.), le découpage Laser 2000 (30 sal.), les pièces plastiques Alma-Concept, 20 sal.), les Conserveries des Tuilières (25 sal.); secrétariat Priximit (20 sal.); un magasin Intermarché (50 sal.), un Carrefour (25 sal.).

Le canton a 18 700 hab. (16 800 en 1999), 10 communes, 19 184 ha dont 2 815 de bois. Au nord, Verneuil-sur-Vienne est la seule commune de rive droite. Saint-Priest-sous-Aixe (1 610 hab., 2 315 ha dont 700 de bois), 4 km au NO d’Aixe sur la rive gauche, englobe la forêt d’Aixe et voit sa population lentement progresser: elle était de moins de 1 000 hab. en 1975 et s'est encore élevée de 110 hab. entre 1999 et 2008. Séreilhac (1 790 Séreilhacois, 3 863 ha dont 454 de bois), sur la N 21 à 6 km au SO d’Aixe, a longtemps été plus stable, mais a gagné 170 hab. dans le même temps; elle a deux petits hôtels; Aixe et Séreilhac revendiquent ensemble le titre de «station verte de vacances».

Saint-Martin-le-Vieux (830 770 hab., 1 749 ha), au bord de l’Aixelle à 6 km au sud d’Aixe, a gagné 60 hab. de 1999 à 2008; beaux jardins de Mardaloux; plomberie Aixe-Confort (20 sal.). Beynac (690 hab. dont 75 à part, 1 257 ha), 4 km au SE d’Aixe, a la seule maison familiale rurale du Limousin et a gagné 50 hab. après 1999; la Vienne borde la commune au nord; château de Leymarie (19e s.). À l'est du canton se trouve Bosmie-l'Aiguille.


Bosmie-l'Aiguille

2 330 hab. (Bosmiauds), 801 ha, commune de la Haute-Vienne dans le canton d’Aixe-sur-Vienne, 7 km SSO de Limoges; elle associe plusieurs villages dispersés sur la rive gauche de la Vienne et de la Briance, juste au sud du confluent, et se trouve desservie par deux petites gares; cartonnerie Lacaux (140 sal.). La commune se nommait simplement Bosmie jusqu'en 1967; elle avait moins de 1 000 hab. en 1962; elle a encore gagné 110 hab. entre 1999 et 2008. Bosmie est un simple hameau sur le plateau tout au sud du finage; d'autres se dispersent sur le plateau, qui a également reçu au nord le grand lotissement du Panorama; l'Aiguille est un site d'activités dans la vallée, juste en aval du confluent, avec un pont sur la Vienne.


Verneuil-sur-Vienne

4 250 hab. (Verneuillais) dont 210 à part, 3 452 ha, commune de la Haute-Vienne dans le canton d’Aixe-sur-Vienne, proche de l’aéroport de Limoges et de la N 141, 11 km ONO de la préfecture; dolmen de la Croix-du-Breuil, plusieurs châteaux dont celui dechâteau de Lespinasse (19e s.) et les châteaux de Pennevayre (15e-16e s.) et du Villard (17e-18e s.); une association s’efforce depuis 1995 de rétablir l’ancien vignoble de rosés et a planté 3,5 ha en gamay et pinot noir.

Verneuil fait figure de chef-lieu agricole, avec le lycée agricole des Vaseix à l’est de la commune et ses différents centres de formation, plus les installations de la Campal, Coopérative agricole d’éleveurs de moutons de plein-air du Limousin, qui a 1 300 adhérents; négoce de produits d'hygiène Paredes (30 sal.), pépinières Pournin (20); supermarché Simply (35 sal.), nettoyage PNS (70 sal.). La commune a aussi un centre de soins de suite. La population avait baissé de 1906 (2 100 hab.) à 1962 (1 500) et remonte depuis. Elle a gagné 630 hab. de 1999 à 2008.