Canton de Nieul

Nieul

1 590 hab. (Nieulois), 1 697 ha dont 428 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Vienne dans l’arrondissement de Limoges, 14 km au NNO de la préfecture, au bord de la Glane; le nom évoque une terre «neuve». Le château, refait au 19e s., est devenu propriété municipale et a été aménagé en centre culturel; le pont de Puymaud est du 13e s. La population communale augmente depuis le creux à 800 hab. des années 1930; elle s'est accrue de 220 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 9 900 hab. (8 300 en 1999), 6 communes, 15 395 ha dont 3 560 de bois; la population de la plupart de ses communes est en croissance grâce à la proximité de Limoges. Chaptelat (1 670 Catalacois, 1 792 ha dont 349 de bois), par exemple, à l’angle SE du canton et à 8 km au nord de Limoges, n’avait que 600 hab. en 1975, et a encore gagné 180 hab. entre 1999 et 2008. Saint-Jouvent (1 640 hab., 2 496 ha dont 628 de bois), 5 km au NE de Nieul, a les premières collines des monts d’Ambazac à l’ouest, aux sources de la Glane; elle n’avait que 870 hab. en 1975, et a gagné 230 hab. depuis 1999; société d’ingénierie et conseil Falco (30 sal.).

Saint-Gence et Veyrac ont atteint les 2 000 hab. Peyrilhac (1 180 Peyrilhacois, 3 863 ha dont 935 de bois), au nord-ouest du canton à 6 km de Nieul, a plusieurs étangs et le château du Breuil, du 17e s., au NO de la commune; clocher-tour et statue polychrome d’une Mise au tombeau. Cette commune, plus éloignée de Limoges, avait beaucoup perdu de 1906 (1 900 hab.) à 1975 (910 hab.), et a augmenté ensuite modérément; elle s'est accrue de 90 hab. depuis 1999.


Saint-Gence

2 000 hab. (Saint-Gençois), 2 177 ha dont 470 de bois, commune de la Haute-Vienne dans le canton de Nieul, 3 km à l’ouest de Nieul au bord de la Glane; elle a des restes d’une enceinte romaine; son minimum de peuplement était à 620 hab. en 1968; la population totale a augmenté de 500 hab. de 1999 à 2008, soit de plus d'un tiers.


Veyrac

2 000 hab. (Veyracois), 3 370 ha dont 750 de bois, commune de la Haute-Vienne dans le canton de Nieul, 8 km au SO de Nieul; elle a un curieux pont-colombier du début du 17e s., rectangulaire et couvert de tuiles, et tient depuis 1986 un festival des Veyracomusies; musée de maquettes Féériland à Ébourliac, maçonnerie Godivier (30 sal.). La commune avait 1 000 hab. en 1975 et a gagné 420 hab. de 1999 à 2008.