Faucilles (monts)

relief imaginaire censé relier les Vosges au plateau de Langres. Il a été inventé au 18e siècle par des géographes habitués à supposer que les grands bassins fluviaux étaient nécessairement limités par des montagnes, et il était censé séparer le versant méditerranéen (par la Saône) du versant de la mer du Nord (par la Moselle et la Meuse). Une meilleure appréciation de la topographie et de la toponymie a montré à quel point le tracé de ces reliefs était mal «adapté» au relief actuel, et combien il est simple de passer de Vittel en Haute-Saône. Il est vrai toutefois qu'il existe, dans l'ensemble, un seuil topographique entre Lorraine et Franche-Comté, mais fort confus, et que l'on a coutume d'appeler la Vôge.

L'appellation a laissé des traces, et traîne dans des textes disponibles sur Internet, les «monts» devenant même une «chaîne» sur le site de la Voie Verte des Vosges; l'annuaire Quid évoque «Ménamont (467 m), point culminant des monts Faucilles, ligne de partage des eaux entre les bassins de la mer du Nord et de la Méditerranée», à Vioménil, où est en effet la source de la Saône, mais nullement le point culminant; le sculpteur J.-L. Rollin veut voir ce «sommet» à 467 m aussi, mais à Bleurville (commune qui en fait culmine à 382 m)…. alors qu'on atteint 597 m à Xertigny par exemple. Pour Encarta, la Saône «prend sa source dans les Vosges, dans les monts Faucilles, au sud-ouest d'Épinal, à 400 m d'altitude», ce qui est donc doublement faux.

Bourbonne-les-Bains (Haute-Marne) se voit aussi dans les monts Faucilles: «Bourbonne-les-Bains occupe, au pied des derniers contreforts du plateau de Langres, une région vallonnée qui s'étend jusqu'aux Vosges qu'on appelle les Monts Faucilles en raison de la forme arrondie des collines qui s'y trouvent (sic)» (site officiel de la ville…). À l'inverse, certaines communes vosgiennes limitent l'appellation à des éléments de la côte du grès rhétien dans les environs de Lamarche; la mairie de Xertigny, qui sait ce que c'est que la Vôge, écrit que «La commune appartient au Pays de la Vôge, au centre sud du département. Entre les monts Faucilles à l'ouest et le massif vosgien à l'est»: c'est tout autre chose, mais pas beaucoup plus juste.