Case-Pilote

4 600 hab. (Pilotins), 1 844 ha dont 180 cultivés, commune et canton de la Martinique dans l’arrondissement de Saint-Pierre, mais à 12 km NNO de Fort-de-France, autant dire en grande banlieue: la population croît sensiblement depuis 1982 (2 000 hab.); elle a augmenté de 600 hab. entre 1999 et 2009. La commune, dont l’occupation française remonte à 1640, porte le surnom d’un chef caraïbe célèbre, surnommé le Pilote. Elle occupe un peu plus de 5 km de rivage et son territoire, qui monte au NE en direction des Pitons du Carbet, est très accidenté et boisé; toutefois il n’atteint pas le sommet, mais 915 m.

Le bourg a un port de pêche, avec atelier de fumage et de traitement du poisson; l’église est très ancienne, peut-être la plus ancienne de l’île. Les lotissements de Maniba et des Hauts de Maniba relaient le bourg vers l'intérieur. À Choiseul, au sud, Petronord est station-service et supérette (20 sal.). Fond Bourlet et la Caraïbe complètent l'habitat au sud. Le canton de Case-Pilote-Bellefontaine inclut la commune de Bellefontaine.