Flers-en-Escrebieux

5 700 hab. (Flersois), 711 ha, commune du département du Nord dans le canton de Douai-Ouest, 4 km au nord-ouest du chef-lieu. La commune, étirée d’ouest en est, est traversée par le canal de la Haute-Deûle et la voie ferrée Lille-Douai (gare), la N 455 vers l’Escaut qui contourne Douai par le nord, la N 421 qui la contourne par le sud; deux gros échangeurs de ces voies rapides sont dans la commune. L’Escrebieux est le ruisseau local et désignait aussi ses fonds marécageux; Flers partage la réserve naturelle des marais de Wagnonville avec Douai.

Le hameau du Villers est un peu isolé dans la partie occidentale de la commune; il a été construit à partir de 1920 pour des mineurs polonais employés par la compagnie des mines de l’Escarpelle, près de fosses situées à Noyelles-Godault. Au sud-est, en bordure du canal de la Deûle et de la Scarpe, le quartier du Pont de la Deûle a reçu la direction des mines de l’Escarpelle et des maisons d’ingénieurs, ainsi que le puits n°3; mais un projet de créer une commune du Pont de la Deûle a échoué. Ce quartier fait partie d’une «zone urbaine sensible» et «zone de rénovation urbaine» de 231 ha et 7 800 hab. qui s’étend aussi sur Auby, Douai et Roost-Warendin.

Canaux et voies ferrées ont favorisé plus récemment l’apparition d’une grande zone industrielle. Flers accueille ainsi le principal site de l’Imprimerie Nationale (340 sal.), qui s’y est installée en 1974, accompagnée des installations de prépresse IN Continu et Services (180 sal.). Trois autres usines notables sont à Flers : la fabrique de compresseurs Delphi Harrisson Calsonic (300 sal., états-unien), le garnissage de sièges d’automobiles Sotrexa (250 sal., groupe PSA par Faurecia), l’usine de pièces en plastique pour cabines de camions Inoplast (140 sal., groupe Plastic Omnium) ; mécanique Thelia (50 sal.), traitements de surface Promerac (40 sal.), imprimerie Malengé (35 sal.), menuiserie This (30 sal.), informatique Chronoservices (40 sal.) ; conditionnement à façon Dyad (110 sal.), installations CPD (Clôtures et Portails du Douaisis, 30 sal.), distribution pharmaceutique Alliance (40 sal.), location de matériel médical Henno (35 sal.), négoce d’électronique Kent (45 sal.), hypermarché Carrefour (330 sal.) ; travaux publics Bancel (115 sal.); nettoyage Clean Service (30 sal.); maison de retraite.

Le nom de la commune était simplement Flers jusqu’en 1938. Sa population a atteint les mille habitants en 1860, 4 000 en 1911 ; elle a crû plus lentement ensuite, culminant à 6 700 hab. en 1968, puis elle a perdu un bon millier d’habitants jusqu’en 1990, avant de se stabilier; elle a même gagné 80 hab. de 1999 à 2010.