Saint-Esprit (Le)

9 300 hab. (Spiritains), 2 346 ha dont 848 cultivés, commune et canton de la Martinique dans l’arrondissement du Marin. Le bourg est dans la plaine de la rivière Salée, à 22 km au NO du Marin et 20 km au SE de Fort-de-France. C’est la seule commune de la moitié sud de la Martinique qui n’ait pas accès à la mer; elle a été créée en 1834 à partir de Rivière-Salée. Elle a pour axe la vallée de la rivière Salée, qui y porte d'amont en aval les noms de la Nau puis de rivière des Coulisses. Son agriculture est assez riche et variée, orientée surtout vers les fruits et les légumes (7e de l’île avec 400 ha de bananiers; 50 ha de légumes), outre un peu de canne (47 ha).

Elle a aussi le premier prix des communes fleuries, une église du plus beau rose et un musée d’arts et traditions populaires. La route D 5 qui va au Vauclin et au Marin par le flanc méridional de la montagne du Vauclin, dite route du Saint-Esprit, est particulièrement tortueuse et pittoresque; elle dessert plusieurs hameaux, dont le principal est Rivière Moquette. Un collège de 700 élèves, un centre hospitalier et une maison de retraite publique; aucune entrepris n'atteint 20 salariés. La population augmente lentement: elle était de 7 200 hab. en 1961, 8 200 en 1999.