Communauté de communes du Pays des Achards

Achards (Pays des)

Highslide JS

groupement intercommunal de Vendée associant 9 communes autour des Achards; 18 200 hab., 22 700 ha. Les Achards, Beaulieu-sous-la-Roche, Nieul-le-Dolent et Sainte-Flaive-des-Loups ont plus de 2 000 hab.

Saint-Julien-des-Landes (1 740 Landais, 2 831 ha), 5 km au NO de La Mothe-Achard, a un château et un camping juste au NE du village. La commune bénéficie au NO du long plan d’eau du barrage du Jaunay (camping) et a gagné 620 hab. depuis 1999 (+55%); fabrique de coussins et couvre-lits Viaud (30 sal.), laquage de meubles Raimondeau (30 sal.); parc d’attractions Le Grand Défi (25 sal.). Au NO, le hameau de la Baudrière est au bord du lac, celui de la Guyonnière a un camping. Au NE, hameau et château de la Garangeoire. Au sud, château de la Bassetière et hameau de la Richard.

La Chapelle-Hermier (900 Chapelois, 1 794 ha dont 100 de bois) est à 10 km NNO de La Mothe-Achard. Le grand lac du Jaunay longe le finage au SO, soulignant le beau promontoire de méandre de Châteaulong; non loin, hameau de la Faverie. Le finage s’élargit vers le NE. La commune a gagné 330 hab. depuis 1999 (+61%).

Martinet (1 140 Martinéziens, 1 811 ha) est à 6 km au NE de La Mothe-Achard. Le village est au-dessus de la vallée du Jaunay, qui fixe la limite nord du finage; coopérative agricole, camping, village de loisirs avec parc d’attractions et ferme pédagogique des Thibaudières, les Ouches du Jaunay. Au NO, hameau de la Réveillère; au NE, hameau du Lutron; au SE, château de la Malvergne, à la limite sud, s’étend le Bois Neuf. La commune a gagné 530 hab. depuis 1999, soit +87%.

Saint-Georges-de-Pointidoux (1 670 Petindusiens, 1 537 ha) est à 5 km NE de La Mothe-Achard au-dessus de la vallée de l’Auzance; haras d’Ancœur et château du Pin-Macé; travaux publics Boisard (20 sal.). Pointidoux est un hameau au NE du village; au NO, les Moulières est un autre hameau étoffé, sur la D978. La pointe SO du finage touche à la ville de La Mothe-Achard et englobe le gros lotissement des Essais. La commune n’avait que 720 hab. en 1975 et elle s’est accrue de 510 hab. depuis 1999 (+44%).

Le Girouard (1 040 Girouardais, 2 510 ha) est à 8 km au SE de La Mothe-Achard. Le village se tient sur un promontoire de confluence dominant la vallée de la Ciboule. Vers l’ouest, les hameaux de la Gendronnière et du Puy Gaudin flanquent la vallée. Au nord du village, l’aérodrome privé de la Guibretière (LF8524) a une piste en dur de 800 m pour ULM. La commune a gagné 500 hab. depuis 1999 (+93%).


Achards (Les)

(5 110 hab., 3 030 ha) est le nom d’une commune nouvelle de Vendée créée par fusion de deux communes en 2017. La Mothe-Achard (3 070 Mothais, 873 ha) est un ancien chef-lieu de canton de la Vendée dans l’arrondissement des Sables-d’Olonne, 18 km au NE des Sables et autant au SO de La Roche-sur-Yon. Le bourg est longé par l’Auzance, qui fixe la limite nord et ouest du finage. La D160 et la voie ferrée passent au sud et y desservent une zone d’activités. C’est un centre de marchés et de services bien établi, avec un collège public et un privé, une maison familiale rurale et un institut rural, un centre d’aide par le travail (25 sal.), un centre d’accueil de l’Adapei (25 sal.), un magasin Super-U (90 sal.); un musée de la Roue tourne (vieux objets) et un «potager extraordinaire» de cucurbitacées sont proposés à la visite; camping au SO, châteaux du Plessy-Landry à l’ouest, de la Forêt au NE.

La commune réunit un assez large éventail d’ateliers, surtout dans la métalmécanique: outillage de presses SMOM (Mécanique et outillage mothaise, 125 sal.), mécanique AMPM (Atelier de mécanique de précision mottais, 120 sal.) et Cesbron (35 sal.), menuiserie d’aluminium Secom Alu (65 sal.), articles métalliques d’accastillage Violleau (STVM, 30 sal.); en outre, imprimerie Offset-5 (85 sal.), maroquinerie-bourrellerie Ruchaud (40 sal.), charcuterie et traiteur La Belle Henriette (70 sal.); bétons MSEA (20 sal.), peinture en bâtiment Burneleau (30 sal.), ravalements M. Laurent (25 sal.), climatisation Trichet (20 sal.), installations électriques Loué (20 sal.); travail temporaire Partnaire (45 sal.).

La firme Laurent (PRB, Produits et revêtements de bâtiments, mortiers et bétons, 140 sal.), qui possède également un négoce de matériaux (PCB, 100 sal.), est réputée par le financement d’un voilier de compétition PRB, dont les différentes versions ont été barrées notamment par Isabelle Autissier, Michel Desjoyeaux et Vincent Riou, et ont à leur palmarès deux Vendée-Globe, une Fasnet et deux Transat Vabre. La population communale, d’environ 1 000 à 1 100 hab. dans la première moitié du 20e siècle, était de 1 200 en 1962 et croît depuis; elle a augmenté de 920 hab. depuis 1999 (+43%).

Le bourg est le siège de la communauté de communes du Pays des Achards, qui groupe neuf communes (18 200 hab., 22 700 ha). V. Achards (Pays des).

La Chapelle-Achard (2 040 Chapellois, 2 157 ha) est à 3 km au sud de La Mothe-Achard et accueille une boulangerie industrielle de La Fournée Dorée (360 sal.), et les constructions métalliques Bodard (100 sal.); plâtres Stil (60 sal.), matériel de levage Amlift (25 sal.), génie civil Egeri (25 sal.), négoce de combustibles Bretèche (20 sal.); sa population a gagné 1 010 hab. depuis 1999, soit +98%. Le finage s’allonge vers le sud, jusqu’à la vallée de la Vertonne; château du Plessis-Gâtineau au SO, dominant la vallée de la Ciboule qui traverse le finage au SE. L’Auzance borde le finage au NO, la Vertonne au sud.


Beaulieu-sous-la-Roche

(2 230 Belliocains, 2 547 ha) est une commune de Vendée à 9 km NE de La Mothe-Achard en Achards (Pays des). Le village est au bord du Jaunay et disperse assez loin ses extensions; châteaux de la Guissière et de la Rochette à l’ouest de part et d’autre du Jaunay. La commune accueille des fabriques de chalets de loisirs (CRL, 45 sal.), de matériel agricole (Brochard, 40 sal.), d’aliments du bétail (Mercier, 20 sal.); négoce agricole Hermouet (25 sal.). Elle avait 1 300 hab. en 1975 et croît depuis; elle a augmenté de 470 hab. depuis 1999. Plusieurs hameaux se dispersent vers le nord, dont le Plessis aux Moines, le Précanteau.


Nieul-le-Dolent

(2 490 Nieulais, 2 750 ha), 15 km ESE de la Mothe-Achard, est sur le plateau accidenté par les hauts vallons de la Ciboule, en Achards (Pays des); plats préparés Soleane (25 sal.), maçonnerie J. Laurent (40 sal.) et travaux publics Valot (50 sal.), magasin Super-U (35 sal.), hameaux dispersés. La commune est restée un moment autour de 1 200 hab. (1930-1970) puis sa population a augmenté. Elle a gagné 610 hab. depuis 1999 (+32%).


Sainte-Flaive-des-Loups

(2 400 Flavois, 3 611 ha) est à 7 km à l’est de La Mothe-Achard, au milieu d’un finage étendu que traversent au nord la voie ferrée et la D160. La commune est aux sources de l’Auzance et contient le château du Guy (ou du Gué) du 15e s.; elle avait 1 150 hab. en 1975 et croît depuis; elle a gagné 790 hab. depuis 1999 (+53%). Elle est dans la communauté des Achards (Pays des).