Communauté de communes du Haut Pays Bigouden

Bigouden (Haut Pays)

Highslide JS

intercommunalité du Finistère au sud-ouest, 10 communes et 17 900 hab., 21 100 ha. Pouldreuzic (siège), Plozévet et Plonéour-Lanvern ont plus de 2 000 hab.

Plogastel-Saint-Germain (1 940 Plogastellois, 3 139 ha dont 280 de bois) est un ancien chef-lieu de canton du Finistère, 15 km à l’ouest de Quimper à l’est de Pouldreuzic et aux têtes de sources de la rivière de Pont-l’Abbé. C’est un chef-lieu un peu déchu, dont l’agriculture a régressé et qui est devenu surtout un «dortoir» de Quimper; sa population s’était lentement érodée depuis les 2 300 hab. de 1911-1921, mais elle a repris 190 hab. après 1999. Le manoir du Hilguy, à l’est du bourg, reconstruit au 19e s., abrite un centre de vacances et de sports appartenant à une société britannique; un camping au nord, près de la D784 à Kerandoaré.

Landudec (1 440 Landudecois, 2 056 ha dont 239 de bois) est 18 km à l’ouest de Quimper sur la route d’Audierne (D784); le château de Guilguiffin à l’est du bourg, de 1760, restauré après 1970, avec un beau parc et des jardins visités, est devenu lieu de réception et d’hébergement; base de loisirs Bel-Air Land au sud-ouest; menhir au sud à Lesvoé. Le bourg est à 6 km au NO de Plogastel. La commune a eu 1 600 hab. en 1926 et a gagné 270 hab. après 1999; un supermarché U (55 sal.), travaux publics Le Roux (90 sal.), et un collège privé. Son nom est lié à saint Tudec.

Juste au nord, le finage de Landudec est bordé par la commune de Guiler-sur-Goyen (550 Guileriens, 1 125 ha), qui a deux des huit éoliennes du parc de Kerigaret à l’angle SO, partagé avec Mahalon et Plozévet, et a gagné 90 hab. après 1999. Gourlizon (920 Gourlizonais, 991 ha) est 5 km au nord de Plogastel et 13 km ONO de Quimper, bordée au sud par le Goyen; carrière à l’est, lotissement de Bellevue à la pointe NE; +60 hab. depuis 1999.

Peumerit (810 Peumeritois, 1 959 ha), au SE de Pouldreuzic à 9 km au SO de Plogastel, abrite le zoo de la Pommeraie à l’ouest; Peumerit (Purid en breton) signifie pommeraie; carrière au sud du bourg, oppidum de Penguilly à l’est (camping), quelques mégalithes et manoirs. La commune a gagné 120 hab. depuis 1999.

Plovan (700 Plovanais, 1 575 ha), au sud de Pouldreuzic, a son bourg près du littoral, dont le cordon sableux bloque les deux étangs de Nérizéllec au nord, Kergalan au sud; à l’angle NO, hameau balnéaire de Palud Trébanec et tumuli au voisinage, ruines classées de la chapelle de Languidou au SE, plusieurs mégalithes au NE; la commune a gagné une centaine d’habitants après 1999 et a plus de 200 résidences secondaires (39% des logements), une plage, mais ni camping ni hôtel; fabrique de cidres Bigoud (60 sal.); +80 hab. depuis 1999.

Tréogat (590 Tréogatais, 985 ha) touche aussi au littoral au sud de Ploven, partageant avec elle la lagune de Kergalan, et au sud l’étang de Trunvel avec Tréguennec; mais son bourg est plus en arrière, à l’est du finage sur la D2. Le littoral marécageux derrière le Sillon de la baie d’Audierne est protégé en réserve naturelle. Le nom de Tréogat, jadis Trefvozgat, viendrait de saint Boscat. La commune a gagné 180 hab. après 1999.


Plonéour-Lanvern

(6 240 Plonéouristes, 4 891 ha) est une commune du Finistère en Bigouden (Haut Pays), à 6 km NO de Pont-l’Abbé et 18 km SO de Quimper. C’est la plus grande commune du pays Bigouden proprement dit et elle a gagné 1 360 hab. depuis 1999. Elle est dépourvue de littoral et assez peu touristique mais riche en commerces, services, petites entreprises et équipements sociaux et sportifs; plats cuisinés Larzul (85 sal.), ambulances Failler (25 sal.), supermarché Leclerc (20 sal.), deux petits campings et deux hôtels; céramique d’art. Son territoire contient le manoir de Trévilit (au sud), des chapelles, le lac de barrage du Moulin Neuf (à l’est sur la rivière de Pont-l’Abbé). Il envoie une longue queue vers le sud-ouest qui longe l’étang de Saint-Vio et s’achève dans le marais du Loc’h ar Stang à 500 m du rivage de la baie d’Audierne. Le nouveau canton de Plonéour-Lanvern a 16 communes, 29 200 hab., 30 200 ha.


Plozévet

(3 080 Plozévetiens, 2 718 ha) est une commune du Finistère en Bigouden (Haut Pays), 26 km à l’ouest de Quimper, donnant sur la baie d’Audierne. La commune, qui a un collège public, s’est fait remarquer par la réussite universitaire de certains de ses enfants, et a été très étudiée par les sociologues, notamment Edgar Morin, sous le nom fictif de Plodémet. Elle dispose sur la côte de la petite station de Pors Poulhan, au début de la côte rocheuse du Cap Sizun, dont le port artificiel, aménagé en 1899, fut d’abord très discuté et n’a jamais connu de grand développement; musée des petits meubles bretons.

La commune accueille une conserverie Capitaine Cook (120 sal., groupe Intermarché), les emballages plastiques Foubert (30 sal.), un magasin Intermarché (20 sal.). Une partie du parc éolien de Kerigaret (4 hélices) est au NE de la commune. Plozévet, dont le nom se réfère au saint gallois Dyved (ou Démet), a perdu beaucoup d’habitants tout au long du 20e siècle; elle en avait 4 700 en 1911; mais elle a regagné 260 hab. après 1999. La commune a un village de vacances Arts et Vie, 710 résidences secondaires (32% des logements), deux campings; une vingtaine d’exploitations agricoles professionnelles sur un millier d’hectares.


Pouldreuzic

(2 180 Pouldreuzicois, 1 675 ha) est une commune du Finistère dans le Bigouden (Haut Pays), 23 km à l’ouest de Quimper sur la D2. Elle a eu plus de 2 000 hab. entre 1890 et 1982 et même 2 500 en 1936, 1 850 à son minimum de 1999. Son territoire inclut une étroite portion de la côte de la baie d’Audierne au petit port de Penhors, à l’extrémité nord de la longue plage, où est un écomusée. Elle est surtout connue comme la ville de l’usine Hénaff, qui fabrique des pâtés de viande en boîte depuis 1907 et qui a abondamment alimenté les équipages de pêche; restée entreprise familiale, avec 230 employés, elle fournit 35 millions de boîtes par an (40 000 porcs).

La commune est aussi le lieu de naissance de l’écrivain Pierre (Per-Jakez) Hélias (1914-1995), auteur du célèbre Cheval d’Orgueil. Elle a un collège privé et une belle collection de coquillages et fossiles à la Maison de l’Amiral; transports par car Le Cœur (20 sal.), 3 campings (130 places), 2 hôtels (50 chambres). Elle est le siège de la communauté de communes du Haut Pays Bigouden, qui rassemble 10 communes, 17 900 hab., 21 100 ha.