Raspail-Montparnasse

quartier du 14e arrondissement de Paris, dont il occupe toute la partie septentrionale. Il dessine un vaste trapèze, limité au nord par les boulevards du Montparnasse et de Port-Royal, à l'est par la rue de la Santé, à l'ouest par la rue du Départ et la rue du Commandant-Mouchotte. Au sud, sa limite se cale sur le boulevard Saint-Jacques et la rue Froidevaux, suivis à l'ouest par la rue Jean-Zay et la place de Catalogne. Il est traversé par l'avenue du Maine, le boulevard Raspail, l'avenue Denfert-Rochereau et la rue du Faubourg-Saint-Jacques, et au sud-est par le boulevard Arago. Il contient à l'est tout un ensemble d'institutions.

La prison de la Santé, ainsi nommée d'après le nom de sa rue, date de 1867 et reste la seule prison à Paris; maison d'arrêt, elle a une capacité de 920 places; elle dispose d'un quartier réservé aux personnalités et d'un quartier de haute sécurité. La Faculté protestante de théologie est juste à l'ouest de la prison, boulevard Arago; un peu plus loin sont le collège public Saint-Exupéry (340 élèves) et la clinique Arago (55 lits).

L'hôpital Cochin est un hôpital général de 1 100 lits et 5 200 employés dont 720 en personnel médical; il est longé par la Maison de Solenn, structure vitrée donnant sur le boulevard de Port-Royal face au Val-de-Grâce, tournée vers les soins aux adolescents en difficulté; elle dépend de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France créée en 1989 par Bernadette Chirac, qui organise la collecte des «pièces jaunes». L'hôpital Cochin a pour dépendances, de l'autre côté de la rue du Faubourg-Saint-Jacques, la maternité de Port-Royal où subsistent quelques restes de l'ancienne abbaye de Port-Royal, et la clinique Baudelocque; lui est aussi rattachée la clinique Tarnier, proche mais située rue d'Assas dans le 6e arrondissement.

Devant Baudelocque, rue Cassini, est l'Observatoire de Paris, créé en 1668 dans un vaste bâtiment à coupole de Claude Perrault et qui fut dirigé pendant 125 ans par la dynastie des Cassini; il est entouré d'un vaste jardin; l'entité comprend aussi les sites de Meudon (1876) et de Nançay (1953). Tout près mais donnant rue du Faubourg-Saint-Jacques, le bel hôtel de Massa est dévolu à la Société des Gens de Lettres. De l'autre côté de l'avenue Denfert-Rochereau, l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, ancien hôpital des Enfants assistés fondé par Vincent de Paul en 1638, voisine avec le grand monastère de la Visitation; il est intégré à la structure de l'hôpital Cochin. Sur le boulevard Raspail sont la Fondation Cartier pour l'art contemporain, dans un bâtiment de Jean Nouvel de 1993, et le lycée hôtelier Guillaune-Tirel (430 élèves dont 110 post-bac). Aux environs, la rue Campagne-Première et la rue Schœlcher abondent en ateliers d'artistes. Face à la Fondation Cartier se tient l'École spéciale d'architecture, établissement privé fondé en 1865 (700 étudiants). Elle est adossée au vaste cimetière Montparnasse, qui occupe toute la partie centrale du quartier; il a été créé en 1824 sur 19 ha et sous le nom de cimetière du Sud; il comporte un enclos des Fédérés.

Au nord-ouest, le large boulevard Edgar-Quinet (42 m), long de 620 m, ancien boulevard de Montrouge entre les barrières de Montrouge et du Maine, baptisé en 1879 du nom de l'écrivain et député laïque et républicain (1803-1876), banni de 1851 à 1871, longe le cimetière par le nord et va du boulevard Raspail à la rue du Départ. La station de métro Edgar-Quinet de la ligne 6 est au centre, entre la rue Montparnasse et la rue de la Gaîté. Entre Edgar-Quinet et le boulevard du Montparnasse, le quartier comprend le lycée Paul-Bert (510 élèves, plus 330 au collège), un central de France-Télécom et une forte proportion d'hôtels et restaurants. Sur le boulevard du Montparnasse se distinguent en particulier les restaurants le Dôme et surtout la Coupole (groupe Flo), connu aussi pour son dancing.

Vers l'ouest, la rue de la Gaîté, héritière d'un chemin de Clamart qui partait de la barrière Montparnasse et qui doit son nom à sa précoce abondance en guinguettes, bals et théâtres aux portes de la ville, concentre sur 300 m une série de théâtres: Montparnasse (700 places), Gaîté-Montparnasse (400 places), Bobino (600 places avec un dîner-restaurant de 400 places), Comédie-Italienne (100 places), Rive-Gauche (400 places). La rue du Départ offre l'un des rares grands magasins de Montparnasse (Monoprix ex-Inno). La station de métro Gaîté, ouverte en 1937, est sur la ligne 13, avenue du Maine.

Le quartier comprend une extension vers le sud-ouest au-delà de l'avenue du Maine, entre la rue Jean-Zay et la gare. Très fortement restructurée jusqu'à la place de Catalogne par les travaux de l'ancienne zac (zone d'aménagement concerté) Jean-Zay, elle comprend notamment les deux hautes tours jumelles de l'hôtel Méridien-Montparnasse (920 chambres, au groupe Starwood) rebaptisé Lehwood, hautes de 116 m pour 26 étages et inaugurées en 1974, et, un peu plus loin, l'hôtel Concorde-Montparnasse (350 chambres, groupe Starwood). Le quartier bénéficie des gares du RER Denfert-Rochereau et Port-Royal, et des stations de métro Port-Royal, Vavin et Montparnasse au nord, Edgar-Quinet et Raspail au centre, Gaîté, Denfert-Rochereau et Saint-Jacques au sud. Le nom du quartier vient des boulevards Raspail et Montparnasse.